AccueilActualitésActualités 2017Vergèze. Présentation de la Feria du Rhôny 2017.

La salle municipale de Vergèze avait fait le plein hier soir pour la présentation de la Feria du Rhôny.

Cette présentation faisait suite à l’assemblée générale du club taurin Fiesta Brava, lequel connut quelques difficultés de trésorerie qui furent surmontées grâce à toutes les personnes impliquées dans l’organisation et qui surent s’adapter à la situation pour que perdure cette Feria du Rhôny.

Le président Camille Martinion les remercia lors de sa présentation et rassura les présents sur la situation financière du club redevenue saine. Il remercia la municipalité pour son soutien indéfectible avant de céder le micro à Patrice Nouis, Président du Club Taurin Lou Mintau, et Pascal Girardot, Président du Comité des fêtes, qui évoquèrent la partie camarguaise et festive de la feria ainsi que l’implication de la municipalité qui tient tête malgré les pressions exercées.

Philippe Cuillé prit ensuite la parole. Il insista sur l’importance d’organiser des novilladas pour que les apprentis matadors puissent avoir un chemin tracé vers l’alternative, mettant aussi l’accent sur l’indispensable présence du public, présence qui conditionne le soutien des politiques locaux. Le ganadero camarguais dévoila ensuite le nom de l’élevage choisi cette année pour la novillada piquée.

Les utreros de Jalabert Frères fouleront donc cette année le sable gardois, une devise dont le comportement en piste donne satisfaction depuis pas mal d’années comme se plut à le rappeler au micro Jean-Luc Courriol dit « Billy », mayoral de la devise.

La parole fut ensuite donnée à Didier Cabanis qui présenta les novilleros chargés d’affronter la devise blanche des Jalabert. Le chef de lidia nous vient de la région de Cadiz et a prouvé en 2016 qu’il avait la passion nécessaire pour entrer dans tous types de cartels. Miguel Angel Pacheco, 4ème de l’escalafon avec vingt novilladas, finit la saison avec 40 oreilles et deux queues coupées dont 14 faenas de deux oreilles.

A ses côtés le nîmois Adrien Salenc, auteur de belles prestations en 2016, triomphateur des ferias de Bayonne et d’Arganda del Rey, et que la section sud-ouest de l’Associations des Critiques Taurins de France fit figurer à son palmarès comme meilleur novillero.

Enfin, pour clore le cartel, les organisateurs ont fait appel au franco-mexicain Andrés Lagravère « El Galo » qui signe de beaux succès partout où il passe outre-Atlantique et dont ce sera la présentation en piquée sur le sol du Vieux Continent.

Tout s’acheva par la présentation de l’affiche, une oeuvre de Nadine Schiemann haute en couleurs chaudes. Les participants purent ensuite échanger leurs commenteraires autour du verre de l’amitié agrémenté de quelques tapas, l’orchestre de Jean-Pierre Sardi assurant la partie musicale.

Les commentaires sont fermés.