28/06

Séville. 27 juin. Rafael Gonzalez a hombros.

A Séville, pour la novillada nocturne, les novillos de José Cruz sont sortis dans l'hétérogénéité, tant au niveau de la présentation que du jeu en piste, la mention médiocre pouvant convenir à l'ensemble à l'exception du deuxième. (suite…)

14/06

Séville. 13 juin. L’ennui s’installe.

Une novillada qui ne laissera aucun souvenir du fait de la grisaille ganadera qui a marqué le spectacle, grisaille apportée par des utreros de Soto de la Fuente bien présentés mais de médiocre présence, mansos le plus souvent. (suite…)

22/05

Séville. 21 mai. Vuelta pour Carlos Ochoa.

Si El Juli avec ses novillos de El Freixo n’a pas manqué sa présentation à Séville, par contre Andy Younes a été plus hésitant, même s’il n’y a rien à lui reprocher, si ce n’est une manque de chance avec son premier novillo et un échec à la mort avec...