Regard de Freddy Porte sur la Foire de Golega 2018.

Quand j'ai quitté Golega, la ville était endormie. Amante fatiguée, elle s'était offerte avec passion à qui savait l'aimer. Les rues  étaient désertes, le dernier visiteur parti, les derniers chevaux avaient quitté leurs stalles..... Haletante quelques heures auparavant, la jolie petite cité ribatejana reprenait son souffle. (suite…)