AccueilActualitésActualités 2017Mexico. 5 février. Triomphe de Morante et d’El Juli.

A Mexico, dimanche 5 février, nouvelle corrida triomphale avec un succès à mettre au crédit des deux matadors espagnols du cartel, Morante de La Puebla et El Juli.

Morante de La Puebla ne put rien tirer du décasté et faible second toro de la tarde (silence et sifflets à l’arrastre). Il ouvrit le flacon aux essences rares face au bon quinto (honoré de la vuelta) avec des véroniques aux senteurs du sud et des chicuelinas aériennes pour mener le bicho au picador. Faena maison du torero sévillan exprimant le meilleur de son toreo suivie d’une grande estocade un peu tendida, l’ensemble laissant dans les mains du garçon les deux oreilles de son adversaire.

El Juli ne fut pas en reste. Face au troisième, il dessina une faena intelligente, construisant petit à petit un trasteo au cours duquel il baissa progressivement la main tout en allongeant la charge de l’animal. Hélas le final à l’épée (très basse) ne fut pas à la hauteur de l’ensemble et tout s’acheva par un salut. Varié au capote, Julian fut ensuite dominateur muleta en mains, parvenant à convaincre un toro bas de race avant de fouler les terrains de proximité pour asseoir son emprise sur le bicho. Estoconazo au second assaut et deux oreilles pour le madrilène.

Luis David Adame confirmait son alternative. Le toro de la cérémonie le vit classique lors de la réception au capote, puis dans un style plus enjoué lors d’un quite par zapopinas. Brindée à son frère Joselito, la faena du jeune torero du d’un bon niveau, pure et bien construite. La mise à mort en deux temps lui fit perdre un possible trophée (salut). Le sixième n’était pas un toro propice au succès (silence), ce qui motiva la décision du torero d’offrir le sobrero. Hélas ce septième toro, décasté, ne lui offrit pas la chance de voler vers le succès et la faena resta dans les tons neutres (palmas).

Les toros de Teófilo Gómez, bien présentés, offrirent des jeux divers, le cinquième au-dessus du lot.

Reseña d’après les notes de notre correspondant sur place : Manu Mendez.

Photos : Emilio Mendez pour la 1 et Manu Mendez pour les deux autres.

Monumental Plaza México, Corrida del 5 de febrero de 2017 from Suerte Matador TV on Vimeo.

Les commentaires sont fermés.