AccueilActualitésActualités 2017Les corridas du week-end (2).

A Bogota (Colombie), dimanche 12 février, triomphe de Roca Rey qui coupe les deux oreilles de son premier adversaire de Juan Bernardo Caicedo (sorti en troisième position, c’est en fait le sixième toro qui sortit, le titulaire s’étant cassé une corne).

Bonne faena ensuite au sobrero mais une lame portée a recibir et longue d’effet, suivie de deux descabellos, effaça la récompense jusque là acquise (silence).

Sébastien Castella tomba sur un premier toro peu enclin à collaborer au dernier tiers et vite éteint. Effort du biterrois qui s’efforça de le toréer avec temple et lenteur mais sans pouvoir lier (salut au torero et sifflets à l’arrastre). Le quatrième, manso, décasté et dangereux, mit en exergue la technique et la volonté de Castella, lequel malgré un accrochage, livra un beau combat qui aurait mérité d’être crédité d’un trophée. Le palco, qui en décida autrement, reçut une belle bronca tandis que le biterrois faisait deux vueltas.

Luis Miguel Castrillon, qui confirmait l’alternative, coupa une oreille au toro d’ouverture au terme d’un trasteo propre bien que d’inégale intensité. Bien à droite, la faena baissa de ton lors du changement de main, et c’est à nouveau sur la main droite qu’au final le garçon reconquit le public. Castrillon ne retrouva pas son toreo face au quinto et son travail s’acheva en silence.

(Photos : Rodrigo Urrego B)


A Mexico, dimanche 12 février, Paco Ureña, qui confirmait son alternative, signe une bonne faena face au toro de la cérémonie mais perd le bénéfice de son travail en pinchant à plusieurs reprises (palmas). Son second toro à la charge décomposée ne put lui permettre de hausser le niveau de sa prestation malgré quelques bonnes séquences dues à la volonté du murciano (silence).

Arturo Saldivar et Sergio Flores ne purent tirer grand-chose de leurs lots respectifs (silences pour les deux).

Les toros de Barralva, bien présentés, n’ont pas donné le jeu attendu, à l’exception du premier primé de l’arrastre lent.

(Photo : Tadeo Alcina)

Les commentaires sont fermés.