AccueilActualitésActualités 2017La corrida s’invite aux présidentielles.

Vous avez pu lire dans la presse que deux des candidats à la présidentielle, qui s’étaient positionnés de manière explicite aux côtés des animalistes favorables à l’interdiction des corridas, ont changé de position cette semaine.

Il s’agit de madame Le Pen et de monsieur Mélenchon que la note ci-dessous a contribué à convaincre, ce qui leur vaut déjà les foudres de Brigitte Bardot.

Monsieur Macron, tout en se disant sensible à la condition animale, a fustigé les mouvements animalistes radicaux devant la  FNSEA. Nous attendons qu’il se positionne plus clairement au sujet de la corrida.

Monsieur Hamon ne s’est toujours pas prononcé, mais il a dénoncé le harcèlement dont il s’est dit victime de la part des associations anti taurines.

Quant à monsieur Fillon, il est depuis toujours un ardent défenseur de la culture taurine.

Cette même note sera envoyée aux candidats aux législatives de nos régions, dans le but de constituer un groupe de parlementaire « pro-taurins », mais aussi « pro-cultures des terroirs » dès le début de la prochaine législature.

Les commentaires sont fermés.