AccueilActualitésActualités 2017Illescas. 11 mars. Deux oreilles pour Morante et indulto pour Manzanares.

Une corrida exceptionnelle sur le papier avec la présence de Pepe Luis Vasquez, revenu pour un jour, entouré de deux figuras, mais aussi exceptionnelle quant au résultat avec un Morante qui coupe les deux oreilles de son premier opposant, et un Manzanares qui indulte son second adversaire après avoir coupé une oreille de son premier.

La Feria del Milagro d’Illescas (Toledo) aura donc livré son lot de bonnes surprises et les aficionados qui remplissaient les tendidos (no hay billetes) se seront retirés satisfaits.

Le bétail porteur du fer de José Vasquez a donné un jeu inégal, maniable le 1°, très bon le 2° “Estricto” honoré de la vuelta, noble le 3°, mauvais les 4° et 5°, brave et excellent le 6° « Fusilero » qui fut indulté.

Face à un premier noble mais juste de race, Pepe Luis Vasquez s’est illustré au capote puis à distillé de savoureux détails à la muleta même si son travail manqua de continuité (vuelta). Le fade quatrième n’offrait guère d’options. Desconfiado, le vétéran s’en sortit mais sans pouvoir briller (ovation).

Le très bon toro sorti en seconde position inspira Morante qui lui servit un récital au capote avant de composer une faena « de la casa », signant des séries profondes et templées empreinte de toreria aux accents du sud. Deux oreilles après une lame au second assaut et vuelta pour l’animal. Morante, face à un quinto manso et fade, opta pour abréger le débat (silence).

Le bon troisième manqua un peu de jus mais eut suffisamment de présence pour permettre à Manzanares de composer une faena élégante qui lui valut un trophée. Le meilleur de la tarde vint au sixième. Grand toro qui trouva sur sa route un grand torero qui l’invita à une faena majestueuse, le piéton composant un labeur profond et varié, le bicho chargeant avec une classe égale. Grosse pétition d’indulto que le palco valida avec difficulté après une dernière série de bernadinas, Manzanares refusant de tuer l’animal et s’asseyant ensuite sur l’estribo pour attendre les avis. Retour au corral pour « Fusilero » et vuelta sans trophées pour Manzanares dans une liesse générale.

Les trois toreros sont sortis à pieds par la porte des cuadrillas.

Photos : Angel Bravo.

Les commentaires sont fermés.