AccueilActualitésActualités 2017Castellon. 26 mars 2017. Pour Lopez Simon la dernière Puerta Grande de la Feria.

Pour la dernière corrida de la Feria de la Magdalena 2017, c’est Alberto Lopez Simon qui ouvre la Grande Porte après avoir coupé une oreille à chacun de ses adversaires porteurs des fers de Juan Pedro Domecq (2°) et Parladé (5°).

Face au bon second qui répétait dans la muleta le museau au ras du sable, Alberto chauffa le public en attaquant sa faena de rodillas au centre du ruedo. La faena qui suivit comporta de bonnes séquences, à gauche notamment, et un final encimista qui porte toujours sur les tendidos. Une demi-lame pas très orthodoxe mais efficace fit tomber la première oreille de la tarde. Le Parladé sorti en cinquième position était fade et sans transmission, finissant aplomado. Lopez Simon dut mettre tout en oeuvre pour le faire coopérer à une faena d’inégale intensité qui se termina, comme précédemment, dans les terrains de proximité. Oreille après une lame caida.

Enrique Ponce, face à un premier adversaire de peu de présence, dut inventer sa faena. Il fit avec le peu de forces du bicho et finit par le mettre doucement dans sa muleta. Salut après une estocade en deux temps. Le fade quatrième eut la chance de tomber dans les mains d’un Ponce qui arriva à le faire paraître moins mauvais qu’il ne l’était. Bon travail du torero de Chiva qui inventa son toro avant de le coucher d’une bonne lame. Salut.

Le bon troisième manqua un peu de jus pour que le travail de Varea ressorte un peu. Le garçon le travailla avec douceur et temple devant son public et laissa quelques détails de classe. Salut après une lame correcte portée au troisième assaut. Le sixième, le meilleur du lot, permit à Varea de s’illustrer tant au capote par véroniques et chicuelinas qu’à la muleta où la faena fut de bonne note. Un ensemble qui aurait pu être doublement primé si l’épée était entrée au premier assaut. Estocade contraire après pinchazo. Oreille tout de même.

(Photo : Javier Arroyo)

Les commentaires sont fermés.