AccueilActualitésActualités 2017Carnet noir. Disparition du photographe Bernard Soulier.

Natif du Cailar, reporter photographe et spécialiste du noir et blanc argentique, son objectif a sillonné la planète pour immortaliser des images lors d’évènements actuels, dans la publicité, la mode, la tauromachie et en studio…

Après quelques années passées au Brésil et plusieurs décennies à Paris, il n’a pas résisté à l’appel du sud pour s’installer à Nîmes en 1992. Collaborant notamment aux magazines Plaza et Toronotes, mais aussi à quelques ouvrages comme Nîmes de tous les plaisirs, ce gentleman de la photo s’était fait connaître dans le microcosme taurin pour ses clichés réalistes et novateurs.

Il faisait partie de Courants d’Art, association culturelle nîmoise pour laquelle il avait participé à certaines expositions, comme celle intitulée en mai dernier “l’improbable”. Cet artiste gardois, aficionado de solera, s’en va à l’âge de 68 ans, laissant une magnifique empreinte dans un métier devenu difficile aujourd’hui !

Requiescat In Pace.

Les obsèques se dérouleront jeudi 16 mars à 11h00 au Crématorium de Nîmes.

Christian Cartoux

Les commentaires sont fermés.