AccueilActualitésActualités 2017Arles. 9 avril. Le renouveau aux arènes du Sonnailler ?

Un réel vent de fraîcheur soufflait en ce dimanche des Rameaux sur la placita du Sonnailler.

En effet les arènes Francis Espejo accueillaient trois toreros en herbe venus de Salamanca pour se présenter à l’aficion française. Si Diego et Ramon, les deux premiers en piste, nous ont agréablement surpris, l’émotion fut à son comble quand vint le tour de Marco Perez.

Agé de 8 ans seulement et déjà un talent fou, un bagage technique évident, une gestuelle et une plastique gracieuses et élégantes, et la planta torera des grands…. Touché par la grâce…..

De quoi mettre en évidence que la relève est vraiment assurée et que certainement cette graine de torero pourrait bien être un futur génie du toreo. Matière à rêver en tous cas, et à nous conforter dans l’idée que la source ne se tarit pas et qu’à point nommé, elle sait se manifester.

Pas plus haut que trois pommes et déjà une grande classe qui transpire sans fausse note, que ce soit avec le capote ou muleta en mains. Le public présent, conquis et tout acquis à sa cause, montra chaleureusement son soutien au jeune prodige.

Marco Perez, retenez bien ce nom, il serait bien étonnant qu’il ne fasse pas écho d’ici peu et pour longtemps. En tous cas, nous avons la faiblesse de le croire…

A noter l’excellente qualité des becerras amenées par les frères Gallon.

Texte : Freddy Porte. Photos : Martine Clément

Les commentaires sont fermés.