Actualité taurine. 31 mars.

Suspension de la Feria d'Alès 2021 (communiqué)

Pour donner suite à la décision municipale d’annuler la Feria de l‘Ascension Alès 2021, et dans l’incapacité d’organiser des spectacles aux arènes du Temperas entre le 12 et 14 mai 2021, nous sommes au regret d’annuler la programmation taurine.

D’autre part, et selon les évolutions des conditions sanitaires liées à la pandémie, la Mairie d’Alès envisage d’organiser une Feria autour de la date du 15 Août. Cette date de l’Assomption étant totalement saturée historiquement en France (Béziers, Dax, Bayonne, Roquefort) et en Espagne, il n’est pas raisonnablement envisageable d’organiser des spectacles taurins majeurs à ce moment de l’année. 

A ce jour, les perspectives sur l’évolution sanitaire dans notre pays sont encore peu lisibles, mais nous tâcherons de proposer le cas échéant des spectacles mineurs permettant de garder la flamme taurine au pied des Cévennes.

Soyez certains que nous ferons tout pour que perdure la tradition taurine au Tempéras, et qu’un jour meilleur s’ouvre pour nous tous après cette crise sanitaire. Sans votre engagement à nos côtés, il serait impossible de continuer notre passion Taurine à Alès.

Temperas Alès Cévennes.
Didier Cabanis, Renaud Vinuesa, Arnaud Imatte, Thierry Cazaubon

Córdoba. Les cartels de la Feria de Mayo

L’empresa Lances de Futuro, dirigée par José María Garzón, vient de dévoiler les cartels de la Feria de Mayo 2021.

Au menu une novillada de Fuente Ymbro où le novillero nîmois El Rafi partagera l’affiche avec Javier Moreno “Lagartijo” et Tomas Rufo, une corrida mixte avec deux toros de LOs Espartales pour Diego Ventura et quatre toros de Nuñez del Cuvillo pour Andrés Roca Rey et Pablo Aguado, et une corrida de Juan Pedro Domecq pour un mano a mano entre Finito de Córdoba et Morante de la Puebla.

Rien de bien nouveau sous le soleil andalou et pas grand chose à se mettre sous la dent côté bétail. Bref, une fois de plus, on prend les mêmes et on recommence !

Apoderamiento

Le novillero avec picadors José Fernando Molina et son apoderado, le matador de toros Manuel Caballero, ont mis fin aux relations professionnelles qui les liaient depuis septembre 2018.

(Photo : Aranda)