Séville. Les cartels de la temporada présentés hier.

L’empresa Pagés, qui gère la programmation taurine de la Real Maestranza de Caballería de Séville, a présenté hier les cartels de la temporada 2021.

Onze corridas, dont une de rejon, et deux novilladas sont au programme d’une saison qui se divisera en deux parties, l’une en avril-mai, et l’autre en septembre pour la San Miguel.

A y regarder de près, peu de changements par rapport aux temporadas précédentes, surtout côtés toros où les bichos des ganaderias dites « commerciales » se taillent comme d’habitude la part du lion.

Deux corridas sortent un peu du lot : celle de Victorino Martin pour un intéressant mano a mano entre Antonio Ferrera et Emilio de Justo, et celle de Miura où figure un chef de lidia qui s’exonère le plus souvent de fréquenter ce type de devise, Morante de La Puebla.

Absence remarquée, entre autres, celle d’Enrique Ponce, qui ne figure au cartel ni en première partie de temporada, ni en seconde.