Actualité taurine. 11 mars.

Séville

Le visuel de l’affiche de la temporada 2021 à Séville, basée sur une oeuvre du peintre et cinéaste américain Julian Schnabel, a été présenté hier dans le Salón de Carteles de la Real Maestranza de Caballería. 

La saison taurine, dont le début est fixé au 18 avril, sera comme d’usage depuis le début de la pandémie, liée aux conditions sanitaires du moment.

Le taux de remplissage des arènes est pour le moment fixé à 50% de la capacité d’accueil maximale pour que la programmation soit économiquement viable. Les cartels seront présentés demain vendredi 12 mars à 13h00.

Affaire à suivre…

Moron de la Frontera

L’empresa Lances de Futuro, dirigée par José María Garzón, a présenté vendredi dernier le cartel de la corrida qui se déroulera le 28 mars prochain dans les arènes de Moron de la Frontera (Sevilla).

Au menu six toros de ganaderias différentes pour un mano a mano entre Daniel Luque et Ginés Marin. Lors de cette présentation, le sorteo a été effectué : Daniel Luque affrontera trois toros de Murube, Osborne et Partido de Resina, et Ginés Marin se mesurera à trois toros de Pallarés, Miura et Juan Pedro Domecq.

Enfin un cartel qui sort un peu de l’ordinaire !

Côté sanitaire, en tenant compte de la distanciation entre spectateurs, la plaza de toros ne pourra accueillir qu’un millier de personnes sur les 5000 places disponibles.

Apoderamiento

Le diestro madrileño Javier Cortés sera apodéré par un duo composé de l’ancien matador Luis Miguel Encabo et de Jorge Arellano.

Première sortie, si la situation le permet, au mois d’avril à Leganés 

Le novillero Tomas Rufo, qui avait rompu au mois de décembre dernier les relations d’apoderamiento qu’il entretenait avec l’empresa Plaza 1, vient de confier la gestion de sa carrière à la casa Lozano.

La temporada 2021 devrait lui permettre d’accéder à l’échelon supérieur, une étape prévue à Mont de Marsan l’an dernier et dont la pandémie avait empêché la réalisation. 

Aficionados 33