Annonces de cartels.

Gira de Reconstrucción

Les deux derniers spectacles de la Gira de Reconstrucción 2020, initialement programmés le 31 octobre et le 1er novembre derniers, se dérouleront finalement à Ubrique (Cadiz) les 13 et 14 mars prochains.

Ils seront retransmis sur la chaîne Toros de Movistar +.

  • Samedi 13 mars (16h30) : toros de Jandilla pour Pablo Aguado et Rafael Serna.
  • Dimanche 14 mars (16h30) : toros de Nuñez del Cuvillo pour Diego Urdiales et David de Miranda.

Tyrosse

Le 9 mai prochain, le Cercle Taurin Tyrossais fêtera son demi-siècle d’existence. 

Pour célébrer l’événement, il organise une journée taurine aux arènes de Tyrosse avec une tienta le matin et une novillada sans picadors l’après-midi à 17h00.

  • Dimanche 9 mai (10h30) : tienta de deux vaches de La Espera par Diego Urdiales.
  • Dimanche 9 mai (17h00) : deux erales de La Espera et deux de Turquay pour Juanito et Nino Julian.

Corridas à Herencia et Torija

La temporada espagnole semble s’amorcer timidement. 

Ainsi deux corridas sont programmées les 27 mars et 11 avril prochains, respectivement à Herencia (Ciudad Real) et Torija (Guadalajara).

Au programme : 

  • Herencia. Samedi 27 mars (17h00) : toros de Castillejo de Huebra pour Curro Diaz, Andrés Palacios et Fernando Tendero.
  • Torija. Dimanche 11 avril (17h30) : toros de Marqués de Quintanar pour Raul Rivera, Curro de la Casa et Marcos.

Retour d'El Cordobés à Sanlucar de Barrameda.

La première des trois corridas programmées à Sanlucar de Barrameda verra le retour dans les ruedos de Manuel Diaz « El Cordobés ».

Après trois ans d’absence suite à lésion à la hanche ayant nécessité une une opération suivie d’une longue convalescence, le torero enfilera à nouveau le costume de lumières pour toréer des toros de Juan Pedro Domecq aux côtés d’Enrique Ponce et d’Emilio de Justo. 

La dernière apparition d’El Cordobés remonte aux 19 mai 2018 à Palma del Rio où il affronta des toros de Carlos Nuñez en compagnie d’El Fandi et de Javier Benjumea. Trois oreilles et un rabo pour le cordouan.

Séville

Voici ce que pourraient être les cartels de Séville pour la temporada 2021, une projection à prendre avec des pincettes car fondée sur des indiscrétions et des rumeurs. 

Mais comme souvent il n’y a pas de fumée sans feu, en attendant la confirmation de l’empresa Pagés, vous aurez une idée de ce qui se prépare et qui, à mon avis si ça se confirme, montre que rien (ou pas grand-chose) ne change par rapport aux précédentes temporadas (à part peut-être Morante face aux Miura). Cela n’engage que moi, mais ce n’est pas avec ce genre de programmation (surtout au niveau des ganaderias) qu’on relancera la Fiesta.

« Possibles » cartels (publiés sur le site Cultoro qui annonce que l’empresa pourrait les rendre publics le 8 mars prochain) : 

Début de saison.

  • Toros de Victoriano del Río pour Morante de la Puebla, Andrés Roca Rey et Pablo Aguado.
  • Toros de Juan Pedro Domecq pour Morante de la Puebla, Pablo Aguado et Juan Ortega.
  • Toros de Jandilla pour El Fandi, José María Manzanares et Juan Ortega.
  • Toros de Garcigrande pour El Juli, Miguel Ángel Perera et Andrés Roca Rey.
  • Toros de Miura pour Morante de la Puebla, Manuel Escribano et Pepe Moral.
  • Toros de Santiago Domecq pour Diego Urdiales, Daniel Luque et un troisième torero sévillan choisi entre Rafael Serna, Ángel Jiménez et Alfonso Cadaval.
  • Toros de García Jiménez pour El Juli, José María Manzanares et Paco Ureña.
  • Toros de Victorino Martín pour Antonio Ferrera et Emilio de Justo mano a mano.
  • Toros de Fermín Bohórquez pour Andrés Romero, Léa Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza.
San Miguel.

  • Toros de Garcigrande pour Diego Urdiales, José María Manzanares et Pablo Aguado.
  • Toros de Fuente Ymbro pour Antonio Ferrera, Miguel Ángel Perera et Daniel Luque.
  • Toros de Juan Pedro Domecq pour Morante de la Puebla, Andrés Roca Rey et Juan Ortega.
Attendons de voir si ces informations (qui n’ont pour le moment rien d’officiel je le répète) s’approcheront de la réalité !