Racines.

En botanique, le terme racine désigne l’élément fixant et nourricier d’une plante. Par analogie, pour le genre humain , il correspond à la source, à l’origine.

Roots (Racines) fut l’un des plus grands succès de la télévision US. En 1977, le feuilleton regroupa plus de cent millions de spectateurs par épisode. Le scénario traitait la destinée des afro-américains depuis le départ (obligé) du continent africain jusqu’à la guerre de sécession en terre américaine (abolition de l’esclavage).

Au delà de la région, du pays, c’est la culture du lieu de vie qui impacte chaque individu. Dans le cadre d’une double culture, par exemple Corse et Provençale, les problèmes sont fréquents…

Explosivité, mauvais caractère, expression de la vérité, sens du respect cohabitent, la limite est bien mince entre défauts et qualités.

De nos jours , l’avènement du «politiquement correct» brouille beaucoup les cartes. Le sud du continent et l’île de beauté partagent quelques éléments, atténuant leur dualité apparente. Ajaccio, ville impériale par excellence, partage ce titre avec Arles où naquit et régna l’empereur romain Constantin II.

De même, le Lion de Rocapina (formation rocheuse au sud de Propriano) peut partager la même colère que son cousin arlésien « Ab Ira leonis ». (1)

Le Rhône, grand axe de civilisations est l’aîné du Taravo (2). Ce dernier abrite dans sa vallée l’un des plus vieux sites préhistoriques d’Europe (Néolithique – 8000 ans) : Filitosa.

Le cabaret ajaccien «Le Son des Guitares» (3) ne partage pas le même répertoire sonore que la «Churascaia», il est aussi emblématique.

La tauromachie espagnole n’a pas de lettres de noblesse en Corse. Joseph Bonaparte (frère de Napoléon) fut Roi d’Espagne, il est à l’origine des billets vendus aux arènes (taquilla) des courses le dimanche, et du financement pour la réfection des arènes du Puerto de Santa Maria.

Quelques corses (émigrés sur le continent) sont devenus toreros : Bernard Carbuccia, Thomas Joubert Bozzi, d’autres rejoneadors comme Michel Zuccarelli.

Le professeur de médecine, Paul Casanova (origine insulaire) écrivit l’histoire taurine de Marseille, capitale mondiale de la diaspora corse.

Le peintre Pierre Ambrogiani (natif d’Ajaccio) consacra une belle partie de son œuvre à l’illustration de la Tauromachie.

Les vaches rayées du cheptel de l’île ne sont pas qualifiées de chorreadas, mais elles sont dites tigrées, signe de bravoure ?

Tel le chaînon manquant entre l’homme et le singe, recherche par les anthropologues, je pensais avoir fait la synthèse taurine Corse Continent, avec ce cliché découvert à Arles, sur le marché.

Tino Rossi (Marinella, Petit Papa Noël…), costumé en gardian dans une pesade (cliché dédicacé à Marcel Mailhan, propriétaire du cheval). Ce document est extrait du film réalisé par Jean de Marguenat en 1946 (4) avec le « Rossignol corse ».

Pour les cinéphiles, le gardian Renaud (Tino Rossi) est écartelé entre son amour fidèle d’enfance (Loleh Bellon) et la tentation d’une gitane (Lilia Vetti) – genre drame. Les extérieurs sont tournés en Camargue et aux Saintes Maries de la mer. Adaptation du roman de Jean Aicard «Roi de Camargue», tout fier de ma trouvaille, je l’ai envoyée à la famille corse, la sanction fut immédiate : «Il ressemble à Bonaparte au Col du Grand Saint Bernard».

Tout fier de ma trouvaille, je l’ai envoyée à la famille corse, la sanction fut immédiate : «Il ressemble à Bonaparte au Col du Grand Saint Bernard».

J’ai repris ma quête d’identité…

Jacques Lanfranchi «El Kallista».
(21 février 2021)

Photos
1-3 site Tino Rossi @Claude Rizzo Vignaud
2- 4 collection privée DR

(1) « ab ira leonis » (par la colère du lion)
(2) Le Taravo est un fleuve du sud de la Corse (65km) – source Monte Grosso – estuaire
Golfe du Valinco.
(3) Créé en 1944 par la famille Bonelli à l’adresse : 7, rue du Roi de Rome, haut lieu de
la musique corse.
(4) Il a tourné son premier film en Camargue en 1941 «Le Soleil a toujours raison» de
Pierre Billon. Il immortalisa la chanson qu’il avait écrit : «Le Chant du Gardian».