Dernières nouvelles taurines. 7 février 2021.

Magescq annule sa journée taurine

Au vue de la situation sanitaire qui se dégrade, des restrictions trop importantes et de la configuration de nos arènes (couvertes et chauffées), le Club Taurin Cape et Corde de Magescq a décidé d’annuler sa Journée Taurine pour l’année 2021 et par conséquent la novillada sans picadors qui ouvre traditionnellement la temporada française. 

La date initialement prévue du 7 février puis un report envisagé au 21 mars ne nous permettent pas d’organiser sereinement et dans des conditions de sécurité sanitaires optimales notre journée.

Nous tenons à remercier la Municipalité, nos généreux partenaires et bien sûr nos fidèles aficionados pour leur soutien sans faille. Prenez soin de vous.

(communiqué de presse)

Contacts : contactpresse.ctmagescq@gmail.com
http://musicaytoros-clubtaurinmagescq.blogspot.com
www.facebook.com/pages/Club-Taurin-Cape-et-Corde-Magescq
Twitter : @capetcordee

Consultant : Michel BERTRAND

Autres annulations - Córdoba - Mérida

Toujours à cause de la crise sanitaire en cours, la municipalité de Córdoba a annoncé mercredi dernier sa décision d’annuler sa Feria de Nuestra Señora de la Salud prévue du 22 au 27 mai.

L’empresario José María Garzón garde cependant l’espoir, bien sûr dans la limite du possible, d’organiser une paire de corridas, non dans un soicis de rentabilité mais pour maintenir la tradition taurine. A suivre…

Du côté du Vénézuela, le maire de Mérida a décidé de repousser la Feria Internacional del Sol (prévue en février) jusqu’à ce que la situation sanitaire permette une organisation ne mettant pas en danger la population.

CFT. L'afición ne meurt pas !

Il était une fois un hôtelier-restaurateur, qui était fou de corridas. Il s’appelait Jean-Louis Laporte.

Il habitait Les Vans dans l’Ardèche et gérait une sympathique auberge qui s’appelait « Les Cévennes ». Même dans cette région fort peu taurine, il affichait fièrement ses opinions et son établissement était tapissé de photos, de dessins et d’affiches de corridas. Il possédait de surcroit une bibliothèque et une vidéothèque bien remplies.

A son décès, sa nièce Véronique Reyx a eu l’excellente idée de nous contacter pour nous proposer de nous offrir, afin de ne pas « la laisser mourir », l’ensemble de sa collection. Nous avons accepté. Et, par le fait, nous avons créé une bibliothèque de prêt d’ouvrages tauromachiques dans laquelle les élèves se sont empressés d’emprunter des exemplaires pour enrichir leur culture générale.

C’est ce que l’on pourrait appeler un geste torero qui prouve que l’afición ne meurt pas ! 

TOROS n° 2137 vient de paraître.

Vidéo de présentation de la finale des triomphateurs de Mirandilla

Communiqué de la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois.

La Fédération des Clubs Taurins du Biterrois (FCTB) vient d’apprendre que des anti-corridas ont l’intention de manifester dans les jours qui viennent devant les arènes de Béziers, ceci afin d’obtenir notamment la fermeture de l’École Taurine de Béziers, l’interdiction des corridas aux mineurs, …

La FCTB tient à rappeler que l’éducation culturelle des enfants – avec celle dispensée par l’Éducation Nationale – appartient aux parents dans le respect de la Loi,  et celle-ci autorise à toutes et à tous, quels qu’ils soient, d’assister aux spectacles tauromachiques.

Aucune étude à ce jour, aucun fait divers n’ont été apportés démontrant qu’assister à une corrida pouvait engendrer «des risques pour le développement psychique des enfants, leur empathie et leur sens moral» comme l’écrivent les anti-taurins.

Mieux ! Concernant les écoles taurines, le Conseil d’État a débouté une association anti-corrida (Conseil d’état arrêt n°423647 du 4 octobre 2019), qui menait combat contre les écoles taurines en faisant sien le jugement de la Cour d’appel administrative :

«En l’espèce le CRAC-Europe n’établit pas, en l’absence notamment de la production d’une étude scientifique détaillée et complète, que l’enseignement dispensé, tel qu’il ressort des pièces du dossier et qui vise à perpétuer non seulement une pratique traditionnelle faisant l’objet d’une dérogation légale mais également d’autres pratiques taurines dépourvues de maltraîtance animale, serait contraire à l’intérêt supérieur de ces enfants, ainsi qu’il a été dit au point 6, ou de nature à exercer sur leur santé ou leur moralité une influence nocive.»

Au­jourd’hui, les dangers pour le psy­chisme et l’équilibre des enfants ne sont ni les écoles taurines, ni la présence à une corrida, ni une visite d’un élevage de taureaux de combat, mais plutôt les effets et conséquences de la pandémie : licencie­ments, chômage des pa­rents, revenus amputés, fermeture des lieux de loisirs, confinement, …, sans oublier les vio­lences média­tiques, certains jeux vidéo… »

Paseo y Toros sur Radio Ciel Bleu

Communiqué de l'Aficion Taurine Beaucairoise.

L’Afición Taurine Beaucairoise est fière de vous faire part de l’attribution du prix Palmas 2020 par l’association « Palmas y Pitos » récompensant le sérieux et la qualité des novilladas présentées ainsi que notre volonté de maintenir
malgré la Covid-19 le desafio Conde de la Corte vs Dolores Aguirre.

L’ATB remercie pour son soutien le Club Taurin Palmas y Pitos.

Aficion Taurine Beaucairoise  » La que faltaba »
Bar les 2G – Boulevard Maréchal Foch
30300 Beaucaire

Carnet noir.

Décès des suites du Covid du picador espagnol Francisco López “El Largo de La Algaba”. Durant une carrière qui s’étala sur 43 ans, il fut notamment au service de toreros comme Antonio Ordóñez, Manolo Vázquez, Paco Ojeda, Curro Romero, Chamaco, Finito de Córdoba ou Rivera Ordóñez avec lequel il acheva son parcours taurin.

Son neveu Pedro Geniz López “Caracol” marche dns ses traces. Il fait actuellement partie de la cuadrilla de Cayetano.

Francisco López avait 81 ans. RIP.