Brèves taurines du 7 décembre 2020.

Latacunga (Équateur)

Photo : Andrea Acosta

4 décembre. Antonio Ferrera indulte un toro de Triana.

Nouveau challenge pour Antonio Ferrera qui a affronté en solitaire quatre toros de Huagrahuasi (2° et 4°), et Triana (1° et 3°), coupant trois oreilles et une queue dont deux oreilles et rabo symboliques du troisième, « Forastero », qui fut indulté.

Après un début moyen dû au manque de consistance des deux premiers cornus, l’extremeño passa à la vitesse supérieure face au bon troisième. Le quatrième (pour lequel il y eut aussi pétition d’indulto) aurait pu laisser ses deux oreilles dans les mains de Ferrera mais l’épée défectueuse limita les récompenses à un unique trophée.

  • Antonio Ferrera : palmas, silence, deux oreilles et rabo symboliques, oreille.
Photo : Andrea Acosta

5 décembre. Cinq oreilles pour Uceda Leal et Daniel Luque

Face à des toros porteurs des mêmes fers que la veille et donnant des jeux divers, triomphe d’Uceda Leal et de Daniel Luque qui coupent respectivement trois et deux oreilles. Joaquin Galdos, moins bien servi, se retire en silence par deux fois.

  • Uceda Leal : oreille et deux oreilles.
  • Daniel Luque : deux oreilles et silence.
  • Joaquin Galdos : silence aux deux.

6 décembre. Triomphal festival de clôture.

Le 16ème festival en l’honneur de la Virgen Esperanza de Triana a connu un beau succès avec pas moins de 12 oreilles et deux rabos coupés, dont deux oreilles et rabo symboliques pour Joaquin Galdos qui indulte « Ortuño », cinquième novillo de la tarde porteur du fer de Huagrahuasi.

On lidiait des utreros de Triana (1° et 4°), Huagrahuasi (2°, 3° et 5°), Valle del Bravo (6°) et Santisteban (7°).

Les 1°, 2°, 3° et 6° eurent les honneurs de la vuelta.

  • Uceda Leal : deux oreilles.
  • Antonio Ferrera : deux oreilles et rabo.
  • Daniel Luque : deux oreilles.
  • Álvaro Samper : palmas.
  • Joaquín Galdós : deux oreilles et rabo symboliques.
  • José Andrés Marcillo : deux oreilles.
  • Álvaro Mejía (rejon) : deux oreilles.

Apoderamiento

Nouvelle étape dans la carrière de Rafael Rubio “Rafaelillo” qui, après avoir rompu avec Marcos Sanchez Mejias, vient de confier la gestion de sa carrière à Manuel Martínez Erice (Choperita)pour une durée indéterminée.

Rafaelillo, gravement blessé lors de la dernière Feria del Toro de Pamplona, espère bien réintégrer le circuit après la longue pause de 2020 où la situation sanitaire ne lui a pas permis de reprendre les trastos.

Avec un tel apoderado, le murciano, habitué des corridas dures, devrait donc réapparaître sur ce genre d’affiches (si la situation sanitaire le permet).

Course Camarguaise

Les Editions Passion Cocardière sont heureuses de vous présenter, en ce mois de décembre 2020, leurs 2 nouveautés :

  • Le magazine « Passion Cocardière N°6 : Soulignons l’excellence ».

Ce numéro est l’occasion de vous faire découvrir la générosité du taureau, l’adresse des raseteurs, la classe du cheval Camargue, les luxueuses selles Christophe Berti issu de la maison Hermès et la cuisine raffinée du chef doublement étoilé Michel Kayser du Restaurant Alexandre….

  • Le calendrier 2021 de la Camargue et de la Course Camarguaise.

Pour garder un souvenir des plus belles courses de cette année si particulière, pour préparer l’année à venir, ou pour déposer au pied du sapin,  vous retrouverez ces 2 nouveautés sur notre boutique en ligne : 
https://coursecamarguaise.com/

Vous y trouverez également les intemporelles bandes dessinées « Des Taureaux et des Bulles » Tome I et Tome II ainsi que les magazines des années taurines précédentes, pour compléter votre collection !