Les toreros français peaufinent leur pratique au campo.

Nos jeunes toreros nationaux représentant une partie de la relève française ont participé dernièrement à un entrainement qui a permis, en présence d’importants professionnels (organisateurs/apoderados ), de noter leurs progrès, leur envie et leur professionnalisme.

C’est ainsi qu’Andy Younès, Maxime Solera  et le nîmois Solal se sont confrontés à de sérieux novillos de l’élevage Taurelle père et fils, ganaderos installés à Saint-Just.

Les novillos, de présentation irréprochable (250 kg en canal en moyenne), ont tous servi les toreros. Les 4 novillos sont sortis braves, se laissant toréer à droite et à gauche , mais exigeants.

Andy Younès se montra très centré et puesto (prêt). Il toréa son novillo, le plus imposant du lot, avec beaucoup d’alegria. 

Il ne fallait pas se montrer hésitant, ce qu’Andy fit avec dominio tout au long de sa faena. 

Le jeune matador nîmois s’afficha métamorphosé dans sa façon de toréer.

Maxime Solera, face à un novillo également très sérieux, se montra motivé, décidé et très bien préparé en cette période hivernale. 

Se passant de très près l’animal, il réalisa une faena intelligente sous l’œil attentif  de Denis Loré.

Solal eut à combattre un novillo imposant qui parut au début être le meilleur mais qui se révéla par la suite compliqué, notamment sur le côté gauche. 

Le jeune nîmois se montra sur de lui, et avec beaucoup d’élégance et de quiétude, il réalisa  une faena complète basée sur le classicisme, montrant lui aussi une envie très grande envie de toréer.

Le premier novillo, le plus petit du lot, fut partagé entre tous, se révélant lui aussi à la fois exigeant et toréable.

En conclusion un entrainement de haute qualité dû en grande partie au bétail de Bernard Taurelle qui, en partenariat avec Hervé Galtier (président de l’AFAP), a organisé cet entrainement.

Les novillos ont été remarquablement piqués par Jean-Loup Aillet. Ils ont été lidiés par Morenito d’Arles, Christian Romero et Merenciano.

Denis Loré, apoderado de Maxime Solera, et Stéphane Fernandez Meca, mentor d’Andy Younès, ont été très satisfaits de cet entrainement, le qualifiant d’important.

Hervé Galtier, en support avec l’AFAP,  porte une attention particulière à la préparation professionnelle du novillero nîmois Solal. (entrainements – campo – contacts : 06 11 58 50 11).

De nombreuses dates d’entrainement sont prévues dans le cadre du projet Pro Am .

(Photos : Mélanie Huertas)