Carlos Olsina poursuivra sa carrière de novillero en 2021.

La temporada 2021 fut certainement l’une des saisons parmi les plus compliquées de l’histoire de la tauromachie, si l’on excepte les périodes de guerre où le contexte était complètement différent.

Nombre d’acteurs du monde taurin ont souffert à différents niveaux de la crise sanitaire que nous ne finissons pas de traverser depuis presque un an, les novilleros faisant bien sûr partie du lot. Un bon nombre n’ont pas ou peu toréé, et ce n’est pas ainsi que se prépare l’accession au niveau supérieur, que ce soit des sin caballos aux novilladas piquées, ou de ces dernières à l’alternative.

Du côté de nos espoirs tricolores, Maxime Solera et Rafi ont dû renoncer (provisoirement et sagement) à leur passage dans les rangs des matadors, respectivement programmés à Pâques à Arles et aux Vendanges à Nîmes. Ce n’est que partie remise.

Carlos Olsina, qui pouvait légitemement lorgner vers un poste de matador, vient lui aussi d’annoncer qu’il préférait assoir sa position dans l’escalafon novilleril avant de songer à l’alternative, l’objectif pour 2021 étant d’entrer dans le circuit des grandes arènes. Sa temporada 2020 s’est donc résumée à un unique paseillo à Béziers compensé par de nombreuses lidias a puerta cerrada où le garçon a pu affiner certaines facettes de son toreo.

On suivra avec intérêt (si la situation sanitaire le permet) le parcours du jeune biterrois lors de la temporada 2021. Suerte !

Ci-dessous le courrier de Charles.

Olsina