Carnet noir.

C’est une rubrique qui revient hélas très (trop) souvent, mais qu’on ne peut passer sous silence, ne serait-ce que pour rendre hommage aux disparus.

  • Mardi 17 novembre, c’est le docteur Zósimo de Gregorio, membre durant de nombreuses années de l’équipe chirurgicales des arènes de Valladolid, qui disparaissait à l’âge de 74 ans des suites d’une maladie neuro-dégénérative. RIP.
  • Mardi 17 novembre également, décès à 62 ans du picador Ramón García “Barberillo” des suites d’une transplantation cardiaque. Il avait débuté en 1994 et avait oeuvré entres autres aux ordres de Abraham Barragán, Antón Cortés, El Califa, David Luguillano, Luis Miguel Encabo, … RIP.
  • Vendredi 20 novembre, décès du banderillero Juan García Lagóstena “Casereño”, victime du coronavirus. Après des débuts comme novillero, en 1966 il changea l’or pour l’argent et se mit au service, en parallèle de son activité professionnelle civile, de divers novilleros et matadors sans faire partie d’une cuadrilla fixe. “Casereño” avait 80 ans. RIP
  • Samedi 21 novembre, disparition à 52 ans du banderillero Manolo Roca des suites d’une longue maladie. Il débuta comme novillero dans les années 80 avant de passer dans les cuadrillas de toreros à pieds (Curro Duran, Luis de Pauloba, Pepe Luis Vasquez entre autres),  puis à cheval (Leonardo Hernandez père et fils, Sergio Galan, Moura Caetano, …). Sa dernière tarde date de septembre 2011 à Talavera de la Reina. RIP.
  • Samedi 21 novembre, outre-Atlantique, c’est le journaliste colombien Iván Parra qui s’est éteint des suites de problèmes rénaux qui avaient nécessité des dialyses quasi-quotidiennes, le journaliste étant en attente d’une greffe de rein. Iván Parra avait 61 ans. RIP.
  • Samedi 21 novembre, toujours outre-Atlantique, c’est l’ancien matador colombien Edgar García “El Dandy” qui disparaissait victime du coronavirus. Venu en Espagne de novillero, il avait pris l’alternative à Manizales en décembre 2002 des mains de José Antonio Campuzano, Tomas Campuzano officiant comme témoin. Il s’était ensuite installé au Mexique où il toréa jusqu’à ses derniers jours. “El Dandy” avait 60 ans. RIP.