L’actualité taurine, en bref…

Infirmerie

Le matador valencian Roman, blessé au campo le 11 novembre  (voir article), a pu quitter lundi dernier l’hôpital Reina Sofia de Cordoba où il avait été admis et  regagner son domicile pour y poursuivre sa convalescence.

Ànimo, torero !

Le novillero valencian Borja Collado, a été lui aussi blessé au campo dimanche dernier alors qu’il lidiait a puerta cerrada un toro de la ganaderia de Los Eulogios.

Bilan : luxation de l’épaule et deux semaines d’arrêt d’activité.

Autre novillero valencian blessé au campo, Miguel Polope, alors qu’il lidiait un toro de Torrealta a puerta cerrada dans la finca de Zacarias Moreno.

Pris lors de la mise à mort, il souffre d’une fracture du bras et devra lui aussi cesser toute activité durant plusieurs semaines.

Le novillero SP de Las Navas del Marqués (Avila) Sergio Rodriguez a quant à lui été opéré avec succès mardi dernier d’une malformation cardiaque congénitale.

Le garçon espère pouvoir très vite se remettre à l’entrainement.

Cuadrillas

Changements dans la cuadrilla de Juan Leal qui perd deux de ses membres, le banderillero Manolo de los Reyes et le picador Daniel López Candel, qui accompagnaient le diestro arlésien depuis respectivement quatre et trois temporadas.

Málaga

La Diputación de Málaga a terminé l’élaboration du nouveau cahier des charges pour la gestion de La Malagueta.

Afin d’adapter les conditions de délégation à la nouvelle situation générée par la crise sanitaire, la location de l’édifice, qui se montait annuellement à 30.000 €, a été supprimée ainsi que le pourcentage (6 %) prélevé sur les entrées. L’électricité et l’eau ne seront également pas à la charge de l’adjudicataire.

Le contrat, qui prendra effet jusqu’en 2024 avec possibilité de prolongation d’une année, impose à l’organisateur au moins neuf spectacles par an, soit une corrida pour le week-end pascal (Sábado de Gloria ou Domingo de Resurrección) ainsi que huit spectacles durant la Feria d’Août : six corridas, dont au moins une torista et La Picassiana, une corrida de rejon et une novillada piquée. 

l’organisateur devra aussi prendre en charge l’organisation du Certamen Internacional de Escuelas Taurinas “La Malagueta” et devra inclure le vainqueur au cartel de la novillada piquée de l’année suivante.

Gira de Reconstrucción

La Gira de Reconstrucción prendra fin ce week-end à Logroño avec un accent plus torista. Ainsi le samedi seront combattus des toros de Miura et le dimanche des pupilles de Victorino Martin.

Pour les affronter quatre habitués des devises dures : Pepe Moral et Gomez del Pilar le premier jour, Octavio Chacon et Ruben Pilar le lendemain.

Comme d’habitude les spectacles seront télévisés sur la chaîne Toros de Movistar. Paseo à 17h00.

(Photos : Miura J.J.Diago, Victorino D.Alcalde)