Brèves taurines.

L’actualité taurine n’étant pas des plus pléthoriques ces derniers temps, il m’a paru plus judicieux de regrouper certaines informations non essentielles en une rubrique unique, en attendant des jours meilleurs… 

Carnet noir.

Décès de l'ancien matador "Tinín".

L’ancien matador José Manuel Inchausti dit  “Tinín” a rejoint le campo céleste dimanche dernier des suites de ce qu’il est convenu d’appeler une longue maladie.

Novillero à succès, il prit l’alternative à Las Ventas le 21 mai 1966 des mains de Paco Camino en présence d’El Viti, toros de Alipio Perez Tabernero. Après seulement cinq années d’une carrière assez riche, il se retira des ruedos, y faisant par la suite quelques apparitions ponctuelles sans grand éclat. 

Il passa par le cinéma et la musique avant de devenir ponctuellement apoderado et empresario mais surtout veedor, une charge qu’il remplit jusqu’à ce que la maladie prenne le dessus.

José Manuel Inchausti “Tinín” avait 74 ans. RIP.

Club Taurin Vicois: disparition de Jack Brugiolo.

Un aficionado nous a quittés…

Il avait déjà vaincu par deux fois cette mauvaise maladie. mais là c’était trop dur… Il avait décidé comme cela.

Jacko, puisque tous tes amis t’appelaient ainsi, était membre fondateur du Club Taurin Vicois, beau-frère de Jean-Jacques Baylac. Il a toujours oeuvré avec amour et énergie pour notre club.

Fidèle à la porte arrastre où sa grande silhouette et son catogan faisaient parties du décor. Il fut longtemps l’algualzil de nos arènes et surtout le cuisinier et responsable de la Maison du CTV.

Personnage attachant, généreux et sensible, il était un vrai Vicois…

Jacko tu nous manques déjà beaucoup. Repose en paix, ami !

(communiqué du CTV)

Décès de Claude Mounic, figure de l'aficion girondine.

Créateur en 1981 du Cercle Taurin Goya de Salleboeuf, il fut sa vie durant un militant de la cause taurine, n’hésitant pas, en réaction à la disparition des arènes bordelaises du Bouscat, à construire dans les années 70 sur ses propres terres, une placita où contre l’avis des autorités il organisa le 8 mai 1982 une novillada sans picadors, provoquant des désordres avec des militants de la SPA accompagnés de forces de l’ordre.

On lui doit la reconnaissance officielle de la tradition tauromachique en Gironde.

Claude Mounic avait 93 ans. RIP.

Voir l’autobiographie de Claude Mounic sur le site de la FSTF.

Disparition du journaliste Jacques Maigne

Le journaliste nîmois, taurin mais pas que, Jacques Maigne s’est éteint jeudi dernier à 69 ans, lui aussi des suites d’une longue maladie.

Né au Toulouse et nîmois d’adoption et de coeur, il avait débuté sa carrière journalistique au Provençal, puis avait rejoint la revue Sud. Passé ensuite par Libération de 1986 à 1995, il avait aussi collaboré au magazine Géo, à la chaine Arte et à la revue In Vino dont il était le co-fondateur.

Il fut aussi l’auteur de nombreux ouvrages, dont certains, taurins, co-écrits avec Jacques Durand (L’habit de lumières, Guadalquivir, …).

RIP.

La censure de Vimeo.

La plateforme Vimeo, important diffuseur de vidéos en tout genre, a choisi de fermer les comptes de plusieurs medias taurins. 

Ainsi ont disparu les canaux de Las Ventas, de l’empresa Pagès, de la FIT, d’Actu Toro pour la France, des arènes de Castellon et Albacete, mais aussi antérieurement de Mundotoro, Cultoro, BMFtoros, Burladero…

Les animalistes et autres antis progressent de façon alarmante, faisant pression partout où c’est possible. Au moment où la Fiesta souffre de la crise sanitaire que traverse le monde, cette renonciation médiatique a de quoi inquiéter. 

Tournée de Reconstruction pour le "Bou al carrer".

La Fédération de « Bou al Carrer » (toros dans la rue) a décidé de créer sa propre Tournée de Reconstruction, un projet ambitieux appelé « La Ruta del Bou » qui vise à réactiver cette activité en prenant en compte des conditions sanitaires actuelles.

C’est donc un calendrier de manifestations telles que Concours de ganaderias autochtones, encierros, toros à la corde, …, qui sera dévoilé ce mois-ci . 

Le projet comprend aussi la mise en place d’un Espace Culturel à Borriana qui hébergera un musée taurin, une bibliothèque et un plateau télé au service d’une plateforme digitale qui assurera la couverture des différents événements.

Aide financière pour les professionnels taurins.

Le Conseil des Ministres espagnol a approuvé mardi dernier un décret visant à aider financièrement les professionnels taurins. 

Cette aide sera de 775 € mensuels et sera versée jusqu’au 31 janvier prochain aux professionnels inscrits comme demandeurs d’emploi et ayant été précédemment exclus d’autres aides et ne percevant pas de rentes dérivées de leur activité.

Portugal. Les mineurs privés d'arène en 2021 ?

Le Portugal prépare un projet de loi visant à interdire aux mineurs l’accès aux arènes. Le gouvernement socialiste veut ainsi s’attirer les faveurs (et les votes) du Parti Animaliste en vue des prochaines échéances électorales.

Bien évidemment les partisans de la Fiesta ont réagi au prétexte que cette loi constituerait une atteinte à la liberté d’éducation des familles et à la liberté d’accès pour les mineurs à la culture et aux traditions taurines.

Estepona. Morenito de Aranda remplace David Mora.

David Mora souffrant d’une entorse du genou gauche ne pourra tenir sa place ce samedi à Estepona (Malaga) aux côtés d’Emilio de Justo face aux toros de La Quinta. Il sera remplacé par Morenito de Aranda.

Les cartels des corridas d’Estepona (initialements prévues à Sanlucar de Barrameda) sont donc les suivants : 

  • Samedi 7 novembre : toros de La Quinta pour Moreniti de Aranda et Emilio de Justo.
  • Dimanche 8 novembre : matin. Rejon. Toros de Fermín Bohórquez pour Andy Cartagena et Sergio Galán.
  • Dimanche 8 novembre : tarde. Toros de Montalvo pour Daniel Luque et Fortes.

Parentis. Le chantier des nouvelles arènes.