L’actualité taurine, en bref…

Enrique Ponce opéré d'une hernie inguinale.

Enrique Ponce a été opéré avant-hier à la Clinique Cristo Rey de Jaén d’une hernie inguinale

L’intervention s’est bien passée pour le diestro valencian qui a pu regagner le jour même son domicile pour y poursuivre sa convalescence estimée à une quarantaine de jours. Fuerza, Maestro !

Carnet noir. Décès de l'ancien matador toledano Pepe Carbonell.

Décès jeudi dernier à 87 ans du matador toledano Pepe Carbonell. Natif d’Orgaz, il avait été sacré matador par Pablo Lozano le 18 septembre 1963 à Mora de Toledo en présence d’Efrain Giron, toros de Juan Salas.

Il avait terminé sa carrière en troquant l’or pour l’argent, se mettant au service d’Andrés Vázquez, Francisco Alcalá et Curro Vázquez.

Coïncidence de l’existence, il est parti rejoindre les ruedos célestes le même jour que son parrain d’alternative, Pablo Lozano (voir article).

RIP.

Le Prix National de Tauromachie 2020 pour la Fundación Toro de Lidia

Le jury du Prix National de Tauromachie, décerné par le Ministère de la Culture et des Sports espagnol a choisi de d’honorer cette année la Fundación Toro de Lidia  pour sa capacité à mobiliser les différents secteurs professionnels taurins pour la défense et de promotion de la tauromachie.

Le prix est doté d’une somme de 30.000 €.

Les corridas de Sanlucar transférées à Estepona

Les nouvelles mesures sanitaires approuvées par la Junta de Andalucia ont obligé les organisateurs à transférer à Estepona (Malaga) les trois corridas programmées initialement à Sanlucar de Barrameda (Cadiz). En effet, le nouveau décret interdit la célébration de spectacles accueillant du public dans certaines zones du territoire andalou, et Sanlucar fait partie des villes concernées.

Les trois corridas auront donc lieu à Estepona aux mêmes dates et avec les mêmes cartels.

La corrida de Constantina suspendue.

Toujours à cause de la crise sanitaire, la corrida prévue hier samedi 31 octobre à Constantina (Sevilla), autorisée dans un premier temps avec la seule présence des caméras de Canal Sur (sans public), a finalement été suspendue.

L'Andalousie impose de nouvelles restrictions pour les spectacles taurins.

De nouvelles restrictions liées à la crise sanitaire ont été publiées vendredi dernier au Bulletin Officiel andalou. Trois niveaux d’alerte ont été définis :

  • les zones en niveau 2 pourront accueillir du public dans la limite de 50 % de la capacité de l’arène.
  • pour les zones en niveau 3, la jauge est baissée à 40 % .
  • pour les zones en niveau 4, pas de spectateurs dans les arènes.
Bien évidemment, les mesures sanitaires en vigueur restent de mise : port du masque, distanciation entre les spectateurs (1,50m), désinfection,…

Antonio Grande et Manuel Diosleguarde triomphent à Guijuelo.

Antonio Grande
Manuel Diosleguarde

Face à de bons novillos de Domingo Hernandez et Garcigrande (2°), Antonio Grande et Manuel Diosleguarde se sont imposés en coupant chacun trois oreilles. 

José Manuel Serrano, qui faisait ses débuts en piquée, a coupé une oreille aux toros du passage dans la catégorie supérieure.

Le premier utrero de la course, « Trallador », a été honoré de la vuelta posthume.

  • Antonio Grande : deux oreilles et oreille.
  • Manuel Diosleguarde : deux oreilles et oreille.
  • José Manuel Serrano : oreille et salut.