L’actualité taurine, en bref…

Programmations

Cordoba

L’empresa Lances de Futuro, dirifée par José Maria Garzon, a annoncé officiellement la programmation d’une corrida le jour de la fête nationale (12 octobre – Dia de la Hispanidad).

El Coso de los Califas ne pourra règlementairement accueillir que 2.350 spectateurs sur les 15.000 places que compte l’édifice. Quant au cartel, il est en cours d’élaboration.

Antequera

Si rien ne change d’ici là, la plaza de toros d’Antequera (Malaga) accueillera le 19 septembre prochain une novillada qui s’inscrit dans le cadre du Circuit de Novilladas d’Andalousie. 

L’affiche, qui a été présentée jeudi matin, opposera des novillos de Dominguez Camacho à une terna composée de José Cabrera, Juan Carlos Benitez et Gonzalez Ecija.

Baza

L’empresa Tauroemocion, que dirige Alberto Garcia, a programmé une corrida dans les arènes de Baza (Granada)  le 12 septembre prochain.

Au menu des toros de Roman Sorando pour Enrique Ponce, El Fandi et Emilio de Justo.

Annulations et reports

Pozoblanco

Pozoblanco (Cordoba) a annulé les festivités en l’honneur de  Nuestra Señora de las Mercedes qui devaient débuter le 22 septembre, cette annulation incluant les spectacles taurins proposés dans ce cadre.

Comunidad de Madrid

La Comunidad de Madrid (CAM) vient d’édicter un ensemble de mesures pour combattre la pandémie de Covid-19, mesures qui prendront effet le lundi 7 septembre et qui seront révisées tous les 15 jours. 

Parmi elles, l’interdiction jusqu’à nouvel ordre de tous les spectacles taurins et des activités publiques qui les accompagnent. 

Cette interdiction touche donc les corridas, novilladas, festivals ou autres concours de recortes programmés à Miraflores de la Sierra, Alcalá de Henares, Aranjuez, San Sebastián de los Reyes, Navas del Rey et Valdetorres de Jarama. 

Valdetorres de Jarama
José María de Diego, maire de Valdetorres

Suite aux mesures prises par la CAM, la mairie de Valdetorres de Jarama a décidé de reporter, et non d’annuler, la corrida prévue le 11 septembre prochain dans les arènes locales. 

Pour rappel : toros de Sanchez Arjona pour Daniel Luque, Roman et José Garrido.

In Memoriam

Décès ce jeudi 3 septembre du jeune razeteur Kévin Bruguières des suites d’une blessure subie dans les arènes de Valabrègues (Gard). Violemment soulevé par un taureau, sa tête a heurté un mur. Transporté à l’hôpital Carémeau de Nîmes, le jeune homme n’a pas survécu à sa blessure. 

Kévin Bruguière n’avait que 23 ans.

torobravo s’associe à la peine de sa famille et de ses proches. RIP.

(Photo : Didier Segarra)

Justice

Les trois auteurs des dégradations commises sur la statue d’Enrique Ponce à Chiva (Valencia) ont été condamnés par la justice à 6 mois de prison, 750 € d’amende et devront assumer les frais de remise en état du monument.

Il devront aussi s’excuser publiquement pour leur acte.

Les trois hommes avaient, au mois de janvier 2017, dégradé la statue du torero avec de la peinture et avaient inscrit sur celle-ci le mot « assassin ».

Andy Younes

Le jeune matador nîmois Andy Younes sera désormais apoderé par un autre matador français retiré des ruedos, Stéphane Fernandez Meca.

Andy Younes a toréé à six reprises en 2019, dont quatre fois au Pérou. Ses deux contrats dans l’hexagone ont eu lieu à Nîmes et Arles.

Valdepeñas

A Valdepeñas (Ciudad Real), sérieuse corrida du fer du Conde de Mayalde qui a vu Gomez del Pilar triompher en coupant trois oreilles aux côtés de Joaquin Galdos qui a quant à lui obtenu la grâce de « Chorlito », sixième toro de la course auquel il a ravi symboliquement les deux oreilles.

Le second de la tarde a été honoré de la vuelta posthume.

Eugenio de Mora, chef de lidia du jour, a coupé une oreille du quatrième.

  • Eugenio de Mora : silence et oreille.
  • Gomez del Pilar : deux oreilles et oreille.
  • Joaquin Galdos : silence et deux oreilles symboliques.

(Photos: Verónica Covisa)