Les spectacles du week-end (1). Merida, Torre de Esteban Hambran, Linares.

Merida

Vendredi 28 août. Triomphe de José Maria Manzanares.

Corrida hommage à Borja Domecq dont le fils reçut une plaque souvenir offerte par l’empresa.

Au menu des toros de Jandilla, le premier invalide remplacé par un sobrero du même fer, le 3°, « Palangrero » indulté par Manzanares.

Grande tarde de l’alicantino qui coupe les trophées maxima symboliques au troisième, puis qui reçoit les deux oreilles du sixième.

Morante de La Puebla coupe une oreille du premier et salue à l’issue de la lidia du quatrième.

El Juli obtient une oreille de chacun de ses adversaires.

(Photo : Gallardo)

Samedi 29 août. On prend les mêmes et on recommence !

Des toros de Garcia Jimenez et Olga Jimenez (4°), justes de présentation et de jeux divers, pour cette seconde corrida qui a vu les trois diestros du jour se partager six oreilles.

Enrique Ponce en coupe deux au quatrième (salut au 1°), même tarif pour El Fandi (2 oreilles et salut), Miguel Angel Perera voyant ses deux faenas créditées à chaque fois d’un pavillon.

Bref corrida « moderne » comme on en a vu l’an dernier et comme on en verra l’an prochain. Rien ne change au royaume des figuras !

Torre de Esteban Hambrán (Toledo). 28 août. Trois oreilles pour Gomez del Pilar.

Face à des toros de El Cubo (2°, 4° et 6°) et Fuentespino (1°, 3° et 5°), Gomez del Pilar signe une belle tarde, coupant une oreille à son premier, puis les deux de son second adversaire.

Ovation et silence pour Javier Castaño.

Oreille et oreille pour Jesus Enrique Colombo.

(Photo : Susana Ortiz)

Linares (Jaen). 30 août. Triomphe de Juan Ortega et Alvaro Lorenzo.

Des toros d’encaste Domecq sous différents fers, Luis Algarra (1°, 2° primé de la vuelta et 3°), Parladé (4° et 5°) et Juan Pedro Domecq (4° bis et 6°).

Triomphe de Juan Ortega (silence et deux oreilles) et Alvaro Lorenzo (deux oreilles et une oreille).

Daniel Crespo (palmas et oreille) signe une bonne prestation lui aussi.