Béziers (suite). NSP, Robert Ménard et les antis, réception des toreros.

Novillada sans picadors.

Pour être complet sur « Le Sud est à Béziers », n’oublions pas les jeunes pousses de la tauromachie qui se sont mesurées dimanhe matin à des erales de Robert Margé de présentation correcte et de comportements divers, quelquefois compliqués pour le niveau des apprentis.

Christian Parejo (Béziers) mit un peu de temps à faire humilier son adversaire pour lui proposer au final quelques bonnes séquences droitières. Mise à mort un peu laborieuse (salut). A noter qu’il reçut le novillo a porta gayola.

Tristan (Arles) connut quelques problèmes pour dominer son adversaire et ne sut trouver les clés pour s’imposer. Silence après deux lames perpendiculaires et latérales portées a recibir. L’arlésien, comme son précédent compagnon, est allé attendre son adversaire a porta gayola.

Javier Camps (Valencia) hérite d’un adversaire querencioso qu’il va toréer de façon plutôt efficace dans son terrain avant d’en finir d’une lame basse. Oreille.

Lenny Martin (Béziers) laissa des détails mais se montre encore très vert. Il signe un trasteo inégal conclu par une double entrée a matar à la limite du troisième avis. Silence.

Résumé de presse. Photos : Mélanie Huertas.

Robert Ménard face aux antis.

Le maire de Béziers, Robert Ménard, est allé rencontrer les anti-corridas avant le spectacle du samedi après-midi. Le premier magistrat a fait face avec beaucoup d’aplomb et de courage à une assistance irrespectueuse et parfois injurieuse.

Malgré la bonne volonté du maire qui a essayé de préciser sa position vis à vis de la tauromachie, l’impossibilité d’établir un dialogue avec des personnes intolérantes a conduit l’édile au bout d’une dizaine de minutes à renoncer à poursuivre le débat.

Enhorabuena à Robert Ménard d’assumer ses positions et de s’y tenir contre vents et marées !

(pour voir la vidéo, cliquez sur l’image)

Réception

Dimanche 16 août 2020, la ville de Béziers et l’Union Taurine Biterroise recevaient à 13h00 au Musée Taurin , les matadors devant participer le jour même à 18h00 au Festival Taurin caritatif au bénéfice du centre hospitalier de Béziers.

Sébastien Castella, Léa Vicens, Manuel Escribano, Miguel Angel Perera et Paco Ureña,ont à cette occasion présenté puis expliqué les raisons de leur engagement et participation pour la cause des hospitaliers de Béziers.

A retenir le fait exceptionnel d’avoir réuni 5 matadors majeurs ensemble à quelques heures de leurs démonstrations dans les arènes du plateau de Valras.

Mr le Maire, ainsi que la présidente de l’Union Taurine Biterroise, ont savouré ce tour de force rendu possible grâce à la complicité de Sébastien Castella.

L’assistance apprécia longuement cet instant inoubliable qui fera date.

A cette même occasion Sébastien Castella s’est vu remettre par l’UTB, le prix Fernand Castelbon de Beauxhostes.