Plasencia. 4 août. Quatre oreilles pour Emilio de Justo.

Mano a mano très attendu à Plasencia (Caceres) où le public a répondu présent, remplissant les trois-quarts de l’enceinte, une belle entrée correspondant à la capacité autorisée par les mesures sanitaires en vigueur.

L’affiche réunissait Enrique Ponce, figura incombustible (30 ans d’alternative) et Emilio de Justo, torero émergeant qui confirme à chacune de ses sorties qu’il est une des valeurs sûres du moment.

Et c’est précisément Emilio de Justo qui a triomphé en coupant quatre oreilles, affichant classe et technique alliées à beaucoup d’entrega et maîtrisant l’usage de l’acier. Une suerte qui fit défaut hier à Enrique Ponce, le privant de succès sur les deux derniers toros, son premier adversaire n’affichant guère de qualités.

Côté bétail, des toros d’El Torero de présentation inégale, nobles pour la plupart, à l’excepté du 1°, et brave le 6° qui s’illustra face à la cavalerie lors d’un tercio de varas des plus intéressants.

(Photos: Tauroemoción/Diego Alcalde)

  • Enrique Ponce : silence, salut et salut.
  • Emilio de Justo : oreille, oreille et deux oreilles.