L’actualité taurine, en bref…

La Algaba

La municipalité de La Algaba (Sevilla) a décidé de suspendre toute manifestation festive, et par voie de conséquence toute manifestation taurine, pour 2020. 

Si la situation sanitaire le permet, la Feria reste au programme pour le mois de septembre 2021.

Oviedo

La plaza de toros d’Oviedo (Asturias) pourrait ré-ouvrir ses portes après une réhabilitation de l’édifice délaissé depuis une douzaine d’années. Pour autant la municipalité ne souhaite pas programmer des spectacles taurins qui, dixit le maire, étaient déficitaires.

« Oviedo n’est pas une ville taurine et l’idée est que les toros n’y reviennent pas. J’aime les toros et je n’ai rien contre. Mais les arènes seront pour des concerts et pas mal d’autres choses« .

Avila

L’empresario Martín Perrino, qui gère la plaza de toros d’Arévalo, souhaitait y organiser une Feria à la mi-juillet. Il avait finalement décidé de se tourner vers la capitale de la province, Avila, qui réunissait de meilleures conditions, notamment au niveau de la capacité.

L’empresario voulait y organiser deux spectacles les 18 et 25 juillet, une corrida avec des figuras et un concours de recortes. C’est finalement l’empresa Promociones Artísticas Culturales de Guadalquivir, dirigée par José Montes, qui a devancé Martin Perrino lors de l’adjudication. Deux corridas et un concours de recortes sont au programme entre le 17 et le 19 juillet.

Vers une baisse des honoraires des toreros...

Après avoir refusé une réduction du nombre de membres des cuadrillas, les associations de professionnels taurins ont proposé à la Junta de Andalucia de baisser provisoirement de 25 % (jusqu’au 31 décembre 2020) les honoraires des professionnels taurins, une mesure qui s’appliquerait dans les petites arènes et qui pourrait s’étendre aux autres communidades afin de faciliter l’organisation de spectacles taurins. 

Une commission serait chargée de la transparence financière au niveau de l’organisation.

Les mesures sanitaires pour les spectacles taurins par communauté.

La Junta de Andalucia autorisera le remplissage des arènes de la province à hauteur de 50 % de leur capacité à partir du 21 juin, avec les mesures sanitaires en vigueur. Idem pour l’Aragon avec 1000 personnes maximum et pour Galicia avec 800 entrées. Idem aussi pour Valencia qui met la barre à 800 personnes.

Au Pays Basque, ce sera 60 % avec un maximum de 1000 spectateurs, avec application des mesures sanitaires en vigueur et une distanciation sociale de 1,5 m.

Pour la Comunidad de Madrid, la jauge est à 60 % jusqu’au 5 juillet, et à 75 % à partir du 6 juillet. Même mesures sanitaires qu’au Pays Basque.

Pour les provinces de Castilla y León et de Navarra, mêmes mesures que pour la Comunidad de Madrid et pas d’encierros. 75 % aussi pour Castilla-La Mancha et pas d’encierros ou de spectacles populaires jusqu’au 15 juillet. Murcia autorise aussi 75 % avec une limite à 500 personnes, tout comme Cantabria qui limite les entrées à 1000 personnes. Idem pour La Rioja (75 % et 1000 personnes).

Carnicerito de Ubeda blessé au campo

Le matador Juan Antonio Millán dit “Carnicerito de Úbeda” a été blessé au campo alors qu’il s’apprêtait à estoquer un toro de Sancho Davila. Bilan : cornada de plusieurs trajectoires, dont une de 25 cm, dans la cuisse droite.

Opéré à l’hôpital San Juan de la Cruz de Úbeda, il est hors de danger et il récupère. Heureusement, la blessure n’a pas causé de gros dégâts vasculaires, car vu l’éloignement du lieu de l’accident, les conséquences auraient pu être dramatiques.

Apoderamiento

Le matador malagueño Saul Jimenez Fortes sera désormais apodéré par José Antonio Carretero et José Luis de los Reyes. Le garçon avait dans un premier temps confié la gestion de sa carrière au français Ludovic Lelong « Luisito », lequel s’était ensuite désengagé pour raisons personnelles.