L’oeil du ganadero. Episodes 9 et 10.

Lors des deux derniers épisodes de la série « L’oeil du ganadero », publiée sur Facebook par Jean-Luc Couturier, deux aspects de l’élevage du taureau de combat sont traités : les différentes modalités d’expression de la bravoure et les marécages dans lesquels vivent les toros de Valverde et de Concha y Sierra. Nous vous invitons à découvrir ces deux derniers reportages.

Épisode 9 – Les différentes modalités d’expression de la bravoure.

Si l’aficionado se rend aux arènes pour voir le matador prendre la mesure de la combativité de l’animal, l’éleveur cherche à la développer au sein de la ganadería. 

La combativité se mesure essentiellement lors du tiers de piques. Mais est-ce le seul moment lors duquel il est possible de l’évaluer? 

Jean-Luc Couturier vous propose une réflexion portant sur les différentes modalités d’expression de la bravoure en piste. 

Vous verrez quelques tientas dirigées par Javier Cortés, Alberto Álvarez, Tibo Garcia, Cayetano Ortiz ou El Rafi.

Episode 10 – Découvrez les marécages de Valverde.
 
L’eau est une richesse précieuse dans la vallée des Baux de Provence. Elle permet d’irriguer les terres de la plaine de la Crau, célèbre pour le foin qu’elle produit.
 
Grâce aux sublimes images aériennes réalisées par Gérald Morillas, Jean-Luc Couturier vous propose de découvrir la beauté et l’histoire des marais situés sur la propriété de Coste-Haute. Il explique aussi comment cette eau est exploitée pour faire vivre le domaine et les taureaux de Valverde et de Concha y Sierra qu’il élève.
 
Des images époustouflantes à ne pas rater.