Beaucaire. L’ATB maintient sa novillada.

Malgré un contexte sanitaire des plus incertains, l’Aficion Taurine Beaucairoise a décidé de maintenir sa traditionnelle novillada organisée après la date butoir théorique d’interdiction des spectacles de masse. Ci-dessous le communiqué des organisateurs.

Bonjour à toutes et tous

L’année tauromachique sera compliquée, c’est acté. Les férias s’annulent ou se reportent les unes après les autres.

Notre date du 26 juillet est, pour le moment, épargnée. Les équipement sportifs, catégorie dont les arènes Paul LAURENT font partie, devrait réouvrir à partir du 15 juillet.

Si la préfecture et la mairie nous donnent leurs accords, nous sommes décidés à organiser la novillada, même si les fêtes sont annulées et donc sans avoir de rentrée d’argent de notre bodega.

Cela fait beaucoup de « SI » mais pour l’instant il faut bien continuer le travail afin d’être prêt le jour J.

Présentation de la ganaderia du Conde de La Corte

Evoquer la ganaderia du Conde de La Corte, pour les plus anciens d’entre nous, c’est revenir à l’époque du vrai TORO BRAVO, celui des années 50-60-70. Nous entendons d’ici les esprits curieux nous demander : qu’est-ce qu’un TORO BRAVO ?

Morphologiquement c’est un toro dans le type de son encaste (ne comparons pas un Santa Coloma  et un Parladé)

Sur le plan moral, il doit être combatif jusqu’au bout, avoir de la force (fort comme un toro dit le proverbe), de la puissance, de la promptitude dans sa charge et ceci aussi bien face aux picadors que dans la cape ou la muleta du torero.

C’est le genre de toro qui demande à être dominé et qui « demande les papiers » (comme disent les figuras d’aujourd’hui). Si ce n’est pas le cas, ce sont eux qui vous dominent. Pour toréer un vrai toro bravo, il faut avoir du métier et du courage. Combien de grands maestros se sont fait déborder par ce genre d’animal.

Agustin MENDOZA y MONTORO de ESPINOSA , Conde de la CORTE créera son élevage en 1920 en rachetant  celui de la famille  MORA FIGUEROA, dont il changera le fer pour le O barré couvert de la couronne Condale. En ligne directe des Condes de VISTAHERMOSA , en passant par MURUBE, YBARRA, PARLADE et TAMARON, nous sommes au cœur de l’élevage BRAVO, le nec plus ultra de la cabaña brava. Ces 6 ganaderos consécutifs réussirent, entre 1774 et 1920, à créer un encaste majoritaire et en cannibaliser beaucoup d’autres.

Jusqu’à ce que Juan Pedro DOMECQ (lui aussi en ligne directe du Conde de la Corte), ses frères et leurs acolytes en fassent des « toros artistes », l’encaste LA CORTE était un des plus prisé de l’aficion amoureuse des toros mais aussi des vedettes qui les affrontaient. Toros de respect pour toreros poderosos . Pierre DUPUY, directeur de la revue TOROS pendant 24 ans et torista impénitent, n’hésitera pas à faire du Conde de la Corte, le meilleur ganadero du 20 ème siècle.

Suite à un passage à vide (on dit bache en espagnol) des années 80-90, la crise financière de 2008 a failli avoir raison de l’élevage.

Après Luis Guillermo, c’est aujourd’hui son frère Agustin LOPEZ OLEA qui gère la ganaderia toujours située à Jerez de los CABALLEROS, sur la finca Los BOLSICOS, avec ses enfants et ses neveux.

Arbre généalogique

Deux novillos prévus pour Beaucaire n° 54 et 56

ATB

Aficion Taurine Beaucairoise
 » La que faltaba »
Bar les 2G – Boulevard Maréchal Foch
30300 – Beaucaire

Tel : 06.48.85.91.07
Mail : atbbeaucaire@gmail.com
Site : http://atbbeaucaire.com/
Facebook : https://www.facebook.com/atblaquefaltaba/
Twitter : https://mobile.twitter.com/AficionB