Le monde ganadero en deuil.

Après Borja Domecq (Jandilla) et Antonio Gonzalez (Cantinuevo), ce sont trois autres ganaderos (ou anciens ganaderos) qui ont rejoint les barreras célestes.

Joaquín Barral (Photo : Arjona)

Décès dimanche dernier d’un infarctus à 78 ans du ganadero Joaquin Barral.

Il avait créé son élevage en 1981 sur une base Nuñez provenant de chez Manolo Gonzalez, base qu’il avait ensuite renforcée par un achat chez Carlos Nuñez.

En 2002, changement de sang en remplaçant les Nuñez par du Domecq acquis chez Nuñez Benjumea, puis chez Los Guateles, José Luis Marca et Hermanos Sampedro. En 2002, la ganaderia, annoncée jusque là « La Dehesa », change d’appellation et prend le nom de la fille du ganadero, María José Barral.

En 2010, l’élevage est vendu dans sa totalité à la société Triana Taurina qui la rebaptise « Los Azores » sans modifier le fer ni la devise.

RIP.

Ana Corera Esparza

Décès dimanche dernier également de la ganadera Ana Corera Esparza, veuve du ganadero Ángel Macua.

La ganaderia, de caste navarra, a été fondu à la fin des années 40 par Jesús Macua Jaurrieta qui l’a ensuite transmise en 1970 à son fils Ángel Macua. Elle est actuellement annoncée sous le nom de « Sucesores de Ángel Macua ».

Ana Corera Esparza avait 87 ans. RIP.

Carlos Belda

Décès hier à 42 ans d’un accident survenu dans sa finca de l’éleveur valencian Carlos Belda qui dirigeait avec son frère la ganaderia « Hermanos Cali » spécialisée dans les spectacles populaires de la région.

RIP.