L’actualité taurine en bref…

Les nouvelles taurines se distillent au compte-gouttes et tournent toujours, hélas, autour de la crise sanitaire que nous traversons.

L’Espagne, durement touchée, ne cesse de se battre, au même titre que nombre de pays, et le secteur taurin voit lui aussi son quotidien et son économie atteints par la crise.

Si la tauromachie n’est évidemment pas la priorité, il n’en demeure pas moins qu’elle paiera elle aussi un lourd tribut. Nombre de ferias et de spectacles taurins ont été annulés ou repoussés, et si les plus prospères tiendront sûrement le coup, qu’en sera-t-il des plus modestes pour lesquels chaque sortie compte ? Qu’ils soient toreros, ganaderos, empresas de caballos, et j’en oublie sûrement, pour beaucoup l’épreuve est, et sera, dure. 

Quant les choses reviendront à la normale (on l’espère très vite), c’est vers eux qu’il faudra se tourner et leur tendre la main. Les figuras, les usines à toros passeront la crise, certes avec des pertes, mais elles se relèveront. Ne sera-t-il pas alors venu le moment de revoir les copies et de ramener les humbles dans la lumière? 

Comme dans la vie courante en ces temps de crise, ce sont les petits, souvent les moins considérés, qui font vivre les autres. En tauromachie, il en est de même. Ce n’est pas la poignée de figuras qui tient le marché qui fait vivre la tauromachie (je serais tenté de dire que c’est plutôt le contraire). Ce sont tous les autres. Redonnons leur la place qu’ils n’auraient jamais dû perdre.

Annulations et reports

Osuna

La Feria d’Osuna (Sevilla), prévue la troisième semaine de mai, est reportée. Les organisateurs cherchent une date pour repositionner l’événement.

Medina del Campo

Le festival bénéfique annoncé à Medina del Campo (Valladolid) a lui aussi été repoussé. Y étaient annoncés “Niño de la Capea”, Domingo López Chaves, El Juli, Matías Tejela, Miguel Ángel Perera, El Capea, José Garrido et le novillero Borja Serrano face à du bétail de Capea, San Pelayo, Domingo et Ignacio López Chaves, El Freixo, Garcigrande et Voltalegre.

Angra do Heroismo

Les traditionnelles Sanjoaninas, célébrées à Angra do Heroismo (Isla Terceira-Portugal) ont été annulées. On y attendait notamment Antonio Ferrera, Joao Moura, Luis Rouxinol, mais aussi entre autres des toros de Murteira Grave et Rego Botelho.

Cabra

Reportée aussi la corrida prévue le samedi 4 avril prochain (Sábado de Gloria) à Cabra (Córdoba). Etaient attendus le rejoneador Diego Ventura et les matadors Cayetano et Andrés Roca Rey face à du bétail de Diego Ventura et Hermanos Sampedro.

Alicante

La Feria de Hogueras d’Alicante, programmée du 20 au 24 juin, a été reportée au mois de septembre, plus précisément du mercredi 2 au dimanche 6.

Au niveau des medias, c’est le programme Clarín diffusée par RNE qui fait les frais (provisoirement) de la crise sanitaire faute de pouvoir en assurer la diffusion par manque de personnel.

Carnet noir

Décès à 76 ans d’Antonio González, ganadero de Cantinuevo, atteint de problèmes respiratoires liés semble-t-il au Coronavirus. L’élevage, inscrit à  la Asociación Nacional de Ganaderos de Lidia, avait été créé en 2004 sur une base de bétail de Las Ramblas enrichie par la suite d’apports de sang de Garcigrande et El Torero. Antonio González était aussi propriétaire d’un élevage de pur-sang arabes, “Complutum Arabians”, basé dans la même finca que les toros à la finca de Fuentelencina (Guadalajara).