Nîmes. Présentation de l’affiche des ferias et du programme des Rendez-Vous en Terre d’Aficion.

C’est hier matin dans les locaux de la mairie de Nîmes qu’ont été présentés l’affiche des ferias et le programme des VI° Rendez-Vous en Terre d’Aficion. 

Jean-Paul Fournier, maire de la cité gardoise, entouré par Gilles Vangelisti (représentant Simon Casas Productions) et Frédéric Pastor (adjoint en charge de la tauromachie), a présenté le programme des Rendez-Vous en Terre d’Aficion, un programme qui intègre cette année la novillada de la Cape d’Or sortie du contexte férial.

Les traditionnelles animations demeurent avec un partage des tauromachies camarguaise et espagnole, la première se positionnant le samedi et la seconde le dimanche (voir le détail plus bas). Notons une présence tricolore conséquente avec trois ganaderias françaises (Malaga pour la novillada piquée, El Campo et Taurelle pour la sans picadors) et trois novilleros nationaux (El Rafi et Solalito pour la Cape d’Or, et Nino Julian pour la NSP matinale).

L’affiche des ferias, hommage à José Pirès récemment disparu, fut ensuite dévoilée en présence des enfants de l’artiste et de Marie Sara.

N’ayant pu assister à la présentation, merci à l’ami Paul Hermé pour sa contribution photographique.

LES 6èmes RDV EN TERRE D’AFICION LANCENT LA TEMPORADA NÎMOISE 2020

Du 3 au 5 avril, la Ville honore pour la 6ème année consécutive sa richesse culturelle taurine et met en valeur son patrimoine en donnant rendez-vous en Terre d’Aficion. Cette manifestation d’initiation aux cultures taurines prend cette année un nouveau tournant avec une programmation placée sous le signe des traditions camarguaises.

Organisée par la Ville, en partenariat avec les clubs taurins, ce rendez-vouslance la temporada nîmoise 2020 dont l’affiche, réalisée à partir d’une œuvre de José Pirès, incarne la tauromachie et valorise les cartels. A travers ce choix, la Ville a souhaité rendre hommage à cet artiste nîmois de renom.

AFFICHE DE LA TEMPORADA NIMOISE 2020

« Figuration créative.

Palette riche et subtile.

Composition onirique.

Telle apparait l’œuvre qui sera le signe des Férias 2020. José Pirès nous lègue cette allégorie de nos traditions taurines et tauromachiques auxquelles il était si intimement attaché.

Au premier regard, le taureau bleu, symbolique de notre Mère Méditerranée et de ce mythe qui, du fond des âges, nous fait signe.

La croix de Camargue, au cœur incandescent, constitue une forme de « marque », au sens où l’entendent les manadiers. Elle est aussi icône d’altérité intellectuelle. Elle souligne, dans cette œuvre, l’attachement de Nîmes aux rites du sud. Souvenons-nous que c’est dans notre cité que Frédéric Mistral, Prix Nobel de littérature, lut « Mireio » pour la première fois et que sur sa piste sont présentés les meilleurs cocardiers.

Au cœur de l’œuvre, ce regard de taureau, à la fois puissant, énigmatique et terriblement fraternel nous fixe, yeux profonds. On se souvient que les toreros disent combien ils ne quittent jamais l’œil du fauve, les pupilles commandent les cornes ; et la vie, et la mort.

Couronnant la tête, élément central de l’œuvre, cette pourpre, couleur impériale, pour coiffer Mithra, tout à la fois cocarde et muleta.

Maître dans l’ordre de la composition, José Pirès ensoleille sa création et la souligne aussi de carmin, par ces gouttes d’œillets, qui sont autant de perles de sang.

Discrètement, palme, rameau, branche d’acacia… signent son travail de Maître ; et d’artiste, par ses œuvres éternellement parmi nous. »

Jean-Paul Fournier – Maire de Nîmes

Daniel-Jean Valade – Adjoint au Maire, Délégué à la Culture

JOSÉ PIRÈS

Né à Nîmes le 15 février 1955, d’origine francobrésilienne, José Pirès a reçu une formation à l’Institut OBERG de Rio de Janeiro où il y apprend un langage basé sur l’évacuation de toute superficialité au profit de l’expressivité du trait, qui aujourd’hui encore est à la base de son travail.

De retour à Nîmes, il poursuit ses études à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts et y fait la rencontre de maîtres comme Claude Viallat, Yves Reynier et Jean-Marie Granier. A partir de 1980, il sera l’assistant de Gérard Fromanger.

José Pirès développe peu à peu une oeuvre basée sur les techniques mixtes à partir de collages, découpages,
cartons, pochoirs et affiches tout en gardant un goût prononcé pour les traces culturelles et objets cultuels du passé. Mythes, signes et symboles font partie intégrante de son œuvre à visée poético-philosophique, toujours à mi chemin entre la mémoire et l’oubli. José Pirès installe dans ses tableaux impressions et sensations affinées de manière quasi inconsciente mais il ne franchit pas pour autant le pas de l’abstraction : ses compositions se rallient, au contraire, volontiers à une scénographie assez théâtrale.

En 2010 José Pirès reçoit officiellement la distinction du titre de Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.

PROGRAMME DES 6èmes RDV EN TERRE D’AFICION

Vendredi 3 avril.

  • 18h00 : Inauguration.
    En présence du parrain de cette édition 2020, Sébastien Castella, torero de renom. Un discours en l’honneur de ses 20 ans d’alternative sera prononcé par Christophe Chaix, spécialiste de la tauromachie. Une projection de photographies de Mr Bouzanquet issues du fond du Musée des Cultures Taurines et du Musée de la Camargue sera par ailleurs proposée.
    Inauguration suivie d’un apéritif offert par la Société Ricard.
    Musée de la Romanité (auditorium)

Samedi 4 avril.

  • 13h30 à 15h30 : Ateliers de découverte des métiers de la Camargue.
    Les participants sont invités à s’initier aux métiers passionnants de la Camargue avec plusieurs activités traditionnelles Camarguaises comme les coiffes des arlésiennes, les couteliers, les sagneurs (coupe de roseaux) ou encore les selliers.
    Parvis des Arènes.
  • 14h00 à 16h00 : Exposition et jury des bâches « Feri’art enfants »
    Parvis des Arènes.
  • 14h00 à 17h00 : Exposition et jury des bâches « Feri’art adultes ».
    Sur le pourtour des arènes.
  • 14h30 à 15h30 : Spectacle « La Camargue de Baroncelli II » – INÉDIT
    Le spectateur découvrira l’originalité des jeux camarguais traditionnels avec le jeu du bouquet, qui consiste à garder un bouquet de fleurs le plus longtemps possible en résistant aux assauts de ses adversaires qui cherchent à le dérober ou encore avec le jeu de l’orange, dans lequel un cavalier lance son cheval au galop et tente de s’emparer d’une orange posée sur la paume d’une main ou sur un plateau.
    Piste des Arènes.
  • 16h00 : Course Camarguaise, organisée par la SCP France.
    Le spectateur est invité à plonger au cœur des traditions camarguaises avec une course de 4 taureaux emboulés pour l’Ecole de raseteurs de Nîmes (Manade Aubanel).
    Piste des arènes.
  • 18h00 : Vernissage de Feri’Art et remise des prix enfants et adultes – Apéritif à l’issue sur le parvis offert par la Société Ricard.
    Arènes (porte 15)

Dimanche 5 avril.

  • 11h00 : Novillada sans picador, organisée par la SCP France. « Trophée Nimeño II »
     3 novillos d’El Campo et 3 de Taurelle pour Christian Parejo (Béziers) – Joan Marin (Valencia) – Nino Jullian (Nîmes).
    Piste des arènes.
  • 12h00 : Abrivado – Manade Colombet
    Boulevard Victor Hugo.
  • 16h00 : Novillada de la Cape d’or, organisée par la SCP France – NOUVEAUTÉ.
    Spectacle d’ouverture de la temporada nîmoise (habituellement organisé à l’ouverture de la Féria de Pentecôte)
    6 novillos de Malaga pour El Rafi, Miguel Polope et Solalito.
    A l’issue, remise en piste du Trophée de la Peña Ordóñez et apéritif offert.
    Piste des arènes.

INFOS PRATIQUES

Entrée gratuite aux ateliers et à chaque spectacle taurin sur présentation d’un billet, à retirer à l’office de tourisme et à la billetterie (4 rue de la Violette) à partir du vendredi 20 mars ou sur place aux arènes, le jour J.

Unique spectacle payant : Novillada de la Cape d’Or – Billetterie ouverte dès le 4 mars 2020.

  • Première Toril : 40 €.
  • Première Présidence : 48 €.
  • Seconde Toril : 32 €.
  • Seconde Présidence : 34 €.
  • Porte Toril : 18 €.
  • Porte Présidence : 22 €.
  • Portes hautes 1 : 16 €.
  • Portes hautes 2 : 16 €.
  • Tendido Jeunes  : 8 €.
  • Gradins numérotés : 18 €.
  • Amphithéâtre : 14 €.
  • Tarif spécial PMR et accompagnant : 16 €.

Une remise de 25 % pourra être accordée aux clubs taurins pour des commandes supérieures à 10 places pour un même spectacle.

LISTE DES CLUBS TAURINS PARTICIPANTS.

Ce week-end d’initiation et de transmission à la tauromachie s’annonce particulièrement dense grâce à l’implication forte des clubs taurins participant : Peña Morante de la Puebla, Club Taurin Edouardo Miura, Assoc. Française Aficionados Practicos, Chicuelo II, Club Taurin Curro Romero, Club Taurin Enrique Ponce, Aficion Vomitoire 105, Les Amis de Chamaco, CTPR Caissargues y Toros, Toros y Caridad, Areneros des Costières, Aficion Cheminote Nîmoise, Peña Antonio Ordoñez, Las Aficionadas, Association Amis d’un Maestro, AFAP, Pena Fernando Cruz, El Rafi, CT Solalito, Toros y Fiesta, UCTPR, CFT, CT Rivera Ordoñez, CT Les Chicuelitos.

NOUVELLE ÉCOLE DES RASETEURS DE NÎMES

Conformément aux engagements pris par la société SCP FRANCE, une école de raseteurs est créé en ce début d’année avec l’ambition de promouvoir la course camarguaise auprès de la jeunesse Nîmoise.

Cette école de raseteur sera dirigée par Hadrien Poujol, ancien raseteur.

Les entrainements se dérouleront tous les mercredi après-midi à 16h entre les arènes de Nîmes et de Générac.

Contact : Hadrien Poujol au 06 70 21 09 20