L’actualité taurine en bref…

Le Tribunal Constitutionnel du Pérou a repoussé la demande d’un groupe animaliste de mettre fin à la corrida et aux combats de coqs en les déclarant inconstitutionnels.

Le vote (4 voix contre 3) exprimé autorise donc la poursuite des corridas dans les provinces de tradition et repousse également la demande d’interdiction d’accès aux arènes pour les mineurs. 

(Photo : Matias)

Christian Parejo, élève de l’école taurine de Béziers, s’est qualifié pour la finale du Bolsin Zapato de Plata d’Arnedo.

Il sera au paseo dans l’Arnedo Arena le 22 mars prochain aux côtés d’Alvaro Burdiel (ET. Yiyo) et d’Alejandro Peñaranda (ET. Albacete) pour y affronter des novillos de Alvaro et Pablo Lumbreras.

Suerte !

Les organisateurs de la Feria del Sol de Mérida (Vénézuéla) qui vient de s’achever ont rendu publique la liste des lauréats de l’édition 2020 : 

  • Triomphateur : Jesús Enrique Colombo.
  • Meilleure ganaderia : Los Ramirez.
  • Meilleur toro : « Salvatierra » de Los Aránguez, indulté par Jesús Enrique Colombo.
  • Toro le mieux présenté : « Guardamontes » de Laguna Blanca, lidié par Manuel Escribano.
  • Meilleure faena : José Garrido.
  • Meilleure estocade : Jesús Enrique Colombo.
  • Meilleur quite : Eduardo Graterol.
  • Meilleure pique : Carlos Alzate.
  • Meilleur banderillero: Francisco « Chico » Paredes.
  • Meilleur subalterne : Gerson Guerrero.

L’empresa Plaza 1 continue de confectionner les cartels de la prochaine San Isidro.

Pour le moment il semble acquis qu’Andrés Roca Rey, Alejandro Talavante, Paco Ureña, Emilio de Justo et Antonio Ferrera seraient présents à trois reprises.

Morante de la Puebla, José María Manzanares, Pablo Aguado, Miguel Ángel Perera et Sébastien Castella auraient deux contrats.

La Corrida de Beneficiencia pourrait être composée de la sorte : toros de Jandilla pour Antonio Ferrera, Paco Ureña et Pablo Aguado.

La Corrida Goyesca du 2 mai verrait quant à elle défiler Javier Cortes, Morenito de Aranda et Uceda Leal face à des toros d’El Ventorillo.

Bien sûr, le conditionnel est de rigueur pour certaines infos. A suivre…

Emilio de Justo a été déclaré triomphateur de la Feria d’Ambato (Equateur) après avoir coupé lundi deux oreilles pour ses débuts dans cette arène. Trois prix lui ont été décerné : celui de triomphateur de la Feria par la mairie, idem par l’empresa Citotusa ainsi que celui de la meilleure faena. 

Emilio-de-Justo-Ambato2020-1