Ciudad Rodrigo. 25 février. Un nouveau Perera dans l’arène.

Dernier étape du Carnaval del Toro de Ciudad Rodrigo avec le second festival piqué du cycle où trois figuras entouraient le récent vainqueur du Bolsin local.

Et c’est l’invité de la dernière heure (puisque issu des qualifications) qui a damé le pion aux vedettes en coupant les deux oreilles et le rabo d’un bon novillo de Francisco Galache.

Ce Manuel Perera afficha tout d’abord d’excellentes manières au capote, signant là le meilleur toreo de la tarde avant de composer une longue faena toute d’envie et de classe qui lui valut de recevoir les trophées maxima. Un jeune torero à suivre…

Morante de La Puebla, chef de lidia du jour, tomba sur un premier Galache faible (il en a l’habitude) auquel il proposa deux belles véroniques et une demie. Mais le trasteo de l’andalou fut contrarié par le manque de forces du bicho, d’où des détails comme souvent. Oreille après une demi-lame suffisante.

El Juli, face à un animal un peu plus costaud, afficha le métier qui est le sien, tant au capote qu’à la muleta. Final par estocade caida et deux oreilles.

El Capea signa lui aussi de bonnes choses au capote et poursuivit par une faena de bonne note, l’ensemble primé d’une double récompense.

(Photos : Isma Sanchez)