Ciudad Rodrigo. 24 février. Novillada triomphale avec une triple sortie a hombros.

Pour cette novillada du Carnaval del Toro de Ciudad Rodrigo, quatre garçons étaient au paseo, dont un qui s’était illustré lors des capeas l’année précédente et qui avait en cela attiré l’attention des organisateurs, Francisco Montero. On connaît la suite…

Cette fois, c’est comme chef de lidia et en habit de lumières qu’il officiait. Et une fois encore la volonté du garçon s’est imposée, malgré des imperfections techniques dans son toreo qui lui valurent une paire de bousculades, heureusement sans conséquences. Deux oreilles après un metisaca concluant récompensèrent son entrega.

Avec un utrero bas de race et juste de forces, Antonio Grande tira son épingle du jeu et afficha de la classe face à un adversaire qui en était dépourvu. Deux oreilles.

Le troisième n’était pas lui aussi très costaud, mais il possédait un bon fond de noblesse. Manuel Diosleguarde sut en profiter lors d’une longue faena qui lui valut de recevoir les deux oreilles de l’animal.

Valentin Hoyos, qui débutait dans la catégorie, dut composer avec les forces justes de son adversaire. Il parvint ainsi à construire une longue faena de bon niveau hélas mal conclue avec la rapière. Palmas.