Nouvelles brèves…

Le matador portugais Victor Mendes entre dans l’équipe d’apoderamiento du novillero madrilène Alejandro Gardel aux côtés de Justo Jimenez. Après trois ans d’arrêt dus à des problèmes personnels, le garçon reprend le chemin des ruedos, ses deux apoderados souhaitant le préparer au mieux pour qu’il se présente sous sa meilleure version.

La célèbre plaza de toros « La Petatera » de Villa de Alvarez (Mexique) a connu mardi dernier une tarde tout aussi brillante que tragique. Brillante pour les trois toreros, Andu Cartagena, José Mauricio et Leo Valadez, qui ont coupé chacun une oreille aux topros de San Constantino. Tragique car le rejoneador Andy Cartagena y a perdu l’une de ses montures vedettes, « Picasso », qui a eu une patte fracturée et qui, après avoir été opéré avec succès, n’a pas survécu. Une grande perte pour le cavalier qui déclarait avoir perdu non seulement un grand cheval torero mais aussi un compagnon et ami.

Photo : Emilio Mendez. Cartagena et Picasso juste avant l’accident.

Voir la vidéo

Le festival organisé hier à Gerena a connu un beau succès les toreros ont fait une ample moisson de trophées, coupant dix oreilles et quatre rabos  aux novillos de José Luis Pereda et Lora Sangran (1° et 6° honorés de la vuelta). Le becerrista Juan Ginés hérita d’un eral du Marquis d’Albaserraba auquel il ravit les deux oreilles.

  • Juan Quinta (rejon) : deux oreilles.
  • Finito de Córdoba : ovation.
  • Curro Díaz : deux oreilles et rabo.
  • Manuel Escribano : deux oreilles et rabo.
  • Daniel Luque : deux oreilles et rabo.
  • Calerito (novillero) : deux oreilles et rabo.
  • Juan Ginés (becerrista) : deux oreilles.

Tomelloso (Ciudad Real) organise sa VIIIème Corrida del Arte bénéfique le samedi 25 avril prochain.

Au cartel Finito de Córdoba et Javier Conde, qui accompagneront le matador local Antonio Linares.

Les toros porteront le fer de Castillejo de Huebra.

Medina del Campo (Valladolid) programme un festival le samedi 28 avril au bénéfice de las Hermanitas de los Ancianos Desamparados. 

La particularité de ce spectacle, qui en fait un événement, sera la présence au paseo du Maestro Pedro Gutiérrez Moya “Niño de la Capea” qui, à 67 ans, reviendra dans le ruedo pour un jour.

Le vétéran sera accompagné de Domingo López-Chaves, d’El Juli, de Miguel Ángel Perera, de son fils Pedro “El Capea”, de Matías Tejela, de José Garrido et du novillero local Borja Serrano.

Les novillos choisis pour la circonstance proviendront des ganaderias de Domingo et Ignacio López-Chaves, El Freixo, Garcigrande et Voltalegre.

La plaza de toros d’Alicante sera dirigée jusqu’en 2023 par l’empresa Eventos Mare Nostrum (Simon Casas et Nacho Lloret), la seule à avoir postulé pour sa gestion.