Les spectacles du week-end (1).

Valdemorillo. 8 février. La seule oreille pour José Garrido.

Face à des toros d’Alcurrucen de présentation correcte, le 5° un peu protesté pour ses armures commodes, seul José Garrido parvient à couper une oreille de son second adversaire (salut à son premier), le reste de la course flirtant avec la monotonie.

David de Miranda s’est montré volontaire et juan Ortega a été mal servi au sorteo.

Valdemorillo. Samedi 8 février.

Toros d’Alcurrucen.

  • Juan Ortega : ovation et palmas.
  • José Garrido : salut et oreille.
  • David de Miranda : salut aux deux.

Ciudad Lerdo (Mexique). 8 février. Ponce fait le plein de trophées

Les toros de Boquilla del Carmen et Arturo Gilio se sont prêtés au jeu de l’arène et ont laissé 5 oreilles et un rabo dans les mains des deux toreros du jour, Enrique Ponce s’adjugeant trois oreilles et un rabo et José Mauricio deux oreilles.

Ciudad Lerdo (Mexique). Samedi 8 février.

Toros de Boquilla del Carmen (1° et 2°) et Arturo Gillio (3° et 4°).

  • Enrique Ponce : oreille puis deux oreilles et rabo.
  • José Mauricio : deux oreilles et ovation.

Sierra de Aguas (Malaga). 8 février. Pluie de trophées pour le festival.

Le festival célébré dans la localité malagueña de Sierra de Aguas s’est soldé par un nombre conséquent de trophées avec pas moins de onze oreilles et deux rabos coupés par les toreros du jour à des novillos de Julio de la Puerta « qui se sont laissés » comme on dit dans le milieu taurin.

Sierra de Aguas (Malaga). Samedi 8 février.

Novillos de Julio de la Puerta.

  • Gonzalo Cruz : deux oreilles.
  • Javier Conde : deux oreilles.
  • El Cid : oreille.
  • Miguel Angel Delgado : deux oreilles et rabo.
  • Pepe Moral : deux oreilles.
  • Julio Romero (novillero) : deux oreilles et rabo.

San Luis Potosí (Mexique). 7 février. Leo Valadez indulte un toro de Santiago.

Corrida mixte pour l’alternative de Sebastián Torre avec le rejoneador Pablo Hermoso de Mendoza et les matadors José Mauricio et Leo Valadez, une corrida qui s’est soldée par l’indulto du quatrième toro de la tarde tombé dans les mains de Leo Valadez crédité quant à lui de deux vueltas après la grâce de l’animal.

San Luis Potosí (Mexique). Vendredi 7 février.

Toros de Bernaldo de Quirós (1º, 2º et 5º), Reyes Huerta (8º) et De Santiago (3º, 4º, 6º et 7º), le 4° « Cordobita » indulté.

  • Pablo Hermoso de Mendoza : salut et palmas.
  • José Mauricio : silence aux deux.
  • Leo Valadez : salut et deux vueltas après indulto.
  • Sebastián Torre (alternative) : salut et division d’opinions.