En bref. La semaine de toros en Amérique.

San Cristobal (Vénézuéla). 31 janvier.

Face à des toros de San Antonio, très justes de présentation et de forces, El Fandi et Octavio Chacon triomphent en coupant chacun deux oreilles, symboliques pour Chacon qui indulte le cinquième.

Vuelta et palmas pour Antonio Suarez.

Leon (Mexique). 31 janvier

Triomphe de Luis David qui coupe les deux oreilles de son second toro de José María Arturo Huerta.

Deux silences pour Pablo Hermoso de Mendoza et une oreille pour Arturo Saldivar.

Leon (Mexique). 1er février.

Deux oreilles pour Guillermo Hermoso de Mendoza et Sergio Flores qui sortent a hombros. 

Une oreille pour El Galo et vuelta pour Enrique Ponce.

Les toros portaient les fers de Los Encinos et Jaral de Peñas.

Encarnación de Díaz (Mexique). 1er février

Nouveau triomphe de Luis David qui coupe deux oreilles à de bons toros de Begoña et sort a hombros. 

Une oreille pour Antonio Ferrera. Ovation pour Leo Valadez.

San Cristobal (Vénézuéla). 1er février.

Grande tarde pour David Galvan et Jesus Enrique Colombo qui coupent chacun les deux oreilles de leur second adversaire.

Une oreille pour El Fandi.

Les toros portaient les fers de Rancho Grande et El Prado.

Bogota (Colombie). 2 février.

Grande prestation de Sébastien Castella qui perd à l’épée le bénéfice d’une grande faena à son second adversaire et qui rate de peu la sortie par la Puerta Grande (oreille et vuelta). Voir la vidéo.

Sifflets aux deux pour Morante de La Puebla.

Deux silences pour Luis Miguel Castrillon.

San Cristóbal 2020
San Cristobal (Vénézuéla). 2 février.

Face à des toros de Laguna Blanca (le 7° offert) et Rancho Grande (second sobrero offert en 8° position), décastés dans l’ensemble), Thomas Dufau force le succès et coupe une oreille du premier sobrero offert (silenvce aux deux autres).

Oreille pour Fabio Castañeda et palmas pour Jesus Enrique Colombo qui offrit le second sobrero.

Mexico. 3 février.

Face à des toros de Fernando de la Mora, Enrique Ponce et Joselito Adame coupent chacun une oreille de leurs premiers adversaires respectifs. Forte pétition de double trophée pour Ponce, pétition que le palco refusa de valider.

José Mauricio, qui s’était distingué lors de ses précédents passages par la Monumental mexicaine, reçoit une ovation à l’issue de son deuxième combat.