Carnet noir. Décès du peintre nîmois José Pirès.

On a appris le week-end dernier le décès, des suites d’une longue maladie, de l’artiste nîmois José Pirès.

Très connu dans la cité gardoise et bien au-delà de ses murs, l’homme était un humaniste amateur de tauromachie, on lui doit entre autres deux affiches des ferias nîmoises (1987 et 2011), mais aussi un amoureux de sa région et de sa ville natale où il avait terminé ses études de Beaux Arts.

Au delà de l’image de l’artiste, José Pirès laissera celle d’un homme humble, gentil, généreux et très à l’écoute de ses semblables.

José Pirès avait 64 ans. RIP.