Rendons à César…

A l’aune des éditoriaux de nombreux sites taurins, le triomphe est de mise.

Rappelons que le recours des anti-corridas devant la plus haute juridiction administrative française a été rejetée le 18 novembre 2019. Ceci est une bonne nouvelle, dans la longue bataille que nous livrent les spécistes et autres animalistes ( de tout poil ?).

Il serait bon de remercier celui qui a mené ce combat, et l’a gagné pour tous. Aficionado, homme discret, mais efficient. Le nîmois : Jean Pierre Bigonnet.

Enhorabuena Maestro (Maître correspond aussi à l’avocat).

Jacques Lanfranchi «El Kallista»
(20 novembre 2019)