L’empresa Toreo Arte y Cultura BMF a présenté son projet pour Bilbao.

L’empresa Toreo Arte y Cultura BMF a présenté hier son projet pour la rénovation de la plaza de toros de Bilbao.

Le principal objectif des nouveaux adjudicataires est de faire de Vista Alegre, rebaptisée BIVA, une référence dans le monde taurin. Pour y parvenir, les changements se feront à deux niveaux : celui bien sûr de la programmation et celui de la structure des bâtiments.

Concernant la programmation, le projet prévoit des Corridas Generales comportant neuf corridas, dont une de rejon, un concours de recortadores et une novillada de promotion. Afin que Vista Alegre devienne une plaza de temporada, les organisateurs prévoient une mini-feria avec un festival et une novillada piquée ainsi qu’un certamen de novilladas de promotion qui prendra le nom du regretté Ivan Fandiño.

Concernant les bâtiments, Vista Alegre sera convertie en une arène multi-usages moderne où pourront s’organiser diverses manifestations sportives et culturelles. La structure sera imperméabilisée, les sièges seront remplacés, les coulisses et accès remodelés et de nouveaux espaces, comme une salle de presse ou des bars, seront créés ainsi qu’un restaurant qui remplacera l’ancien et vétuste espace de restauration.

L’éclairage sera rénové, deux écrans géants installés à l’intérieur de l’enceinte, et une couverture du ruedo sera installée d’octobre à mars afin de permettre la célébration de diverses manifestations. Enfin, le musée taurin sera ré-organisé, l’espace de l’apartado recevra une couverture moderne, les taquillas rénovées ainsi que les abords et la façade extérieure. Ce projet a été développé par l’architecte local Diego Garteiz.

Note : Ne pas oublier qu’un recours administratif a été déposé par l’empresa Nautalia (associée à Simon Casas pour la gestion de Las Ventas) demandant la suspension du contrat passé avec Toreo Arte y Cultura BMF, les plaignants estimant illégal le processus d’adjudication de Vista Alegre. Trois recours avaient auparavant été déposés au même motif sans succès. A suivre donc, au cas où…