Les spectacles du 29 septembre.

Madrid. Une oreille pour Paco Ureña.

Toros de Juan Pedro Domecq (1º et 4º), Núñez del Cuvillo (2º et 5º), Victoriano del Río (3º et 6º) et un sobrero de José Vázquez (6º bis).

Un mano a mano de « No hay billetes » dont il faudra retenir la bonne faena classique de Paco Ureña qui coupe une oreille de son premier adversaire, les deux autres s’avérant respectivement fade (4°) et manso (6°bis).

De Perera, on retiendra surtout la faena face au bon cinquième, un trasteo qui aurait pu être primé d’un pavillon et qui hélas fut mal rématé avec l’acier. 

  • Miguel Ángel Perera : silence, silence et vuelta.
  • Paco Ureña : oreille, silence et salut.

Photo : Javier Arroyo.


Séville. Ángel Jiménez sauve un peu la tarde.

Toros de Daniel Ruiz, justes de présence et de forces, le 1° un peu au-dessus du lot.

Angel Jimenez fut le triomphateur de cette tarde sans toros, faisant une vuelta à l’issue de la lidia du toro de l’alternative, puis coupant une oreille du sixième, trophée récompensant l’ensemble de ses deux prestations.

Le premier adversaire de Morante baissa très vite pavillon et le torero n’insista pas. Le quatrième ne valait pas mieux et Morante abrégea.

Le fade troisième ne permettait pas grand-chose. Le cinquième guère mieux et le madrilène s’en débarrassa très vite, se faisant cueillir lors de la mise à mort, heureusement sans gravité (petite blessure au front). 

  • Morante de la Puebla : silence aux deux.
  • El Juli : silence et salut.
  • Ángel Jiménez (alternative) : vuelta et oreille.

Note.

  • Pour l’histoire, le toro d’alternative s’appelait « Tirachinas II » et portait le fer de Daniel Ruiz. Castaño, 515 kg, né en novembre 2014.

Photo : Maestranza de Sevilla.


Arnedo (La Rioja). Vuelta pour El Rafi et Manuel Diosleguarde.

Novillos de Baltasar Ibán.

  • El Rafi : vuelta et silence.
  • Manuel Diosleguarde : silence et vuelta.
  • Alejandro Mora : silence aux deux.

Photo : Joël Buravand.
Voir toutes les photos de Joël : PHOTOS.


Pozoblanco (Córdoba). Deux oreilles pour Diego Ventura.

Rejon. Toros de Luis Terrón.

  • Rui Fernandes : salut aux deux.
  • Diego Ventura : salut et deux oreilles.
  • Léa Vicens : salut aux deux.

Algemesí (Valencia). Andrés Romero et Ana Rita a hombros.

Rejon. Novillos de Los Eulogios.

  • Andrés Romero : salut puis deux oreilles et rabo.
  • Ana Rita : deux oreilles et salut.

Photo : Mateo.


Úbeda (Jaén). Puerta Grande pour Enrique Ponce et Ginés Marin.

Toros de Zalduendo, le 3° primé de la vuelta.

  • Enrique Ponce : oreille et oreille.
  • Cayetano : oreille et salut.
  • Ginés Marín : deux oreilles et salut.

Photo : Pedro Ruiz.


Corella (Navarra). Huit oreilles et trois toros de vuelta pour le desafio ganadero Victorino Martin-Los Maños.

Toros de Victorino Martín (3º, 4º et 5º) et Los Maños (1º, 2º et 6º), les 1°, 5° et 6° primés de la vuelta.

  • Paulita : oreille et deux oreilles.
  • Morenito de Aranda : oreille et oreille.
  • Rubén Pinar : oreille et deux oreilles.

Sortie a hombros pour les trois toreros et les deux mayorales.

Photo : Tauroemocion.


Llerena (Badajoz). Puerta grande pour les trois toreros.

Quatre toros de Juan Albarrán et deux novillos de Cayetano Muñoz.

  • Tomás Angulo : salut et deux oreilles.
  • Juanito : oreille et deux oreilles.
  • Jesús Díez “El Chorlo” : deux oreilles puis deux oreilles et rabo.

Torrijos (Toledo). La terna a hombros.

Novillos de Alcurrucén et El Cortijillo (3º).

  • Tomás Rufo : deux oreilles et oreille.
  • Jorge Molina : oreille et oreille.
  • Álvaro Alarcón (début en piquée) : salut et deux oreilles.

Guadarrama (Madrid).  Triomphe de Rafael Gonzalez et Francisco de Manuel.

Novillos de El Parralejo, le 4º primé de la vuelta.

  • Rafael González : oreille et deux oreilles.
  • Francisco de Manuel : salut et deux oreilles.
  • Antonio Grande : oreille et salut.

Mayorga (Valladolid). Deux oreilles pour Emiliano Gamero.

Rejon. Novillos de Raso de Portillo.

  • David Gomes : silence et salut.
  • Emiliano Gamero : silence et deux oreilles.