Les spectacles du week-end (2). Dimanche 11 août.

A Huesca, pour la seconde corrida de la Feria de la Albahaca, égalité parfaite entre Sébastien Castella et Emilio de Justo qui se mesuraient en mano a mano face à des toros d’Adolfo Martin.

Chacun des deux toreros a coupé deux oreilles (une et une) à un bétail bien présenté et intéressant dans l’ensemble.

Sébastien Castella compose trois faenas de bonne facture, perdant le bénéfice de la seconde avec l’épée.

Emilio de Justo, face à un lot plus compliqué, résout les équations avec courage et métier.

  • Sébastien Castella : oreille, salut et oreille.
  • Emilio de Justo : salut, oreille et oreille.

Photos : Tauroemocion.
Diaporama : Philippe Gil Mir.


A Madrid, Carlos Aranda coupe la seule oreille d’un encierro de La Guadamilla charpenté et donnant un bon jeu dans l’ensemble. Le garçon a affiché de bonnes dispositions, laissant un goût d’inachevé au final de son premier combat pour finalement convaincre à son second.

Javier Montalvo est resté en-dessous des qualités d’un premier noble mais faible. Le quatrième ne lui permit pas de refaire le chemin perdu.

Le biterrois Carlos Olsina signa un premier travail inégal tant à son premier qu’à son second, pas vraiment aidé par le troisième qui finit parado et par le sixième qui manqua d’entrega au dernier tiers.

  • Javier Montalvo : salut et palmas.
  • Carlos Aranda : division d’opinions et oreille.
  • Carlos Olsina : vuelta aux deux.

Photo : Plaza 1.


A Pontevedra, pour la seconde et dernière corrida de la Feria de la Peregrina, grande tarde de José Maria Manzanares qui coupe trois oreilles à de bons toros d’Alcurrucen

Salut pour Morante de La Puebla et El Juli.

  • Morante de La Puebla : silence et salut.
  • El Juli : salut aux deux.
  • José Maria Manzanares : deux oreilles et oreille.

Photo : Verónica Domínguez.


Motril (Granada).

Toros de Guadalmena, le 6° primé de la vuelta.

  • Enrique Ponce : palmas et salut.
  • Javier Conde : deux oreilles et salut.
  • El Fandi : deux oreilles puis deux oreilles et rabo.

Baeza (Jaén).

Deux novillos et quatre toros de Gregorio Garzón.

  • Léa Vicens : salut et deux oreilles.
  • Román : salut et deux oreilles.
  • David de Miranda : deux oreilles et palmas.

Photo : Carmen Moya.


Blanca (Murcia).

Novillos de José Luis Pereda.

  • Fran Ferrer : oreille et oreille.
  • El Galo : silence et deux oreilles.

Diezma (Granada).

Novillos de Voltalegre (1º, 3º et 4º) et un de Paco Sorando (2º).

  • Javier Orozco : deux oreilles et deux oreilles avec pétition de rabo.
  • Diego Peseiro : deux oreilles puis deux oreilles et rabo.

San Lorenzo de la Parrilla (Cuenca).

Novillos de José Cruz.

  • Sergio Felipe : oreille et oreille.
  • Álvaro Seseña : silence et deux oreilles.
  • Juan José Villa “Villita” (début en piquée) : oreille et oreille.

Miajadas (Cáceres).

Novillos de Dias Coutinho.

  • Ana Rita (rejon) : deux oreilles et rabo.
  • Alfredo Bernabéu : silence et oreille.
  • Iván Valares : silence puis deux oreilles et rabo.