Bayonne. 27 juillet. La pluie prive Dorian Canton de son alternative.

Samedi 27 juillet, après midi, dans les arènes de Lachepaillet de Bayonne, Dorian Canton devait prendre l’alternative des mains de Curro Diaz, en présence, comme témoin, d’Alvaro Lorenzo.

Malheureusement, vers 15 heures, les organisateurs ont décidé d’annuler le rendez-vous. Depuis le matin une pluie fine et constante tombait sur la capitale basque, précipitations entrecoupées de petites tornades apportant de fortes chutes d’eau.

«La piste est particulièrement bien draînée, mais sans une véritable interruption de deux ou trois heures, on ne peut pas retrouver une situation normale…» expliquait Olivier Baratchart, directeur des arènes. Pour la sécurité de tous il fallait arrêter.

Si la météo ne s’améliore pas, la corrida de rejon du dimanche 28 juillet est également compromise. Précison qu’au cours des dernière semaines les arènes étaient dédiées à divers spectacles et un sol en dalle de bois recouvrait le sable. Matériellement il a été impossible d’enlever ce sol et de bâcher la piste.

Personne n’a encore répondu à la question essentielle : «quand et où l’alternative de Dorian Canton ? ». Le torero lui-même, deux heures après l’annulation, n’en avait aucune idée. Plusieurs hypothèses sont en concurrence : le mardi 6 août dans les petites arènes de Villeneuve-de-Marsan… ou à Bayonne pour la première course de la Feria de l’Atlantique, le vendredi 30 août, où Roca Rey était initialement au cartel.

Pour l’heure rien d’arrêté… mais samedi, en fin de journée, à Bayonne, autour des arènes de Lachepaillet, régnait une ambiance de tristesse.

Jean-Michel Dussol.