Les spectacles du 11 juillet. Pamplona, Séville, Madrid.

A Pamplona, bonne corrida de Victoriano del Rio où le mauvais maniement des aciers a empêché que s’ouvre la Puerta Grande, El Juli coupant la seule oreille de la tarde.

Bonne prestation d’Antonio Ferrera et présentation réussie à Pamplona pour Pablo Aguado dont le toreo classique a su séduire.

  • Antonio Ferrera : salut et vuelta.
  • El Juli : silence et oreille.
  • Pablo Aguado : salut et silence.

Photo : Javier Arroyo.

Note : Antonio Ferrera remplacera Andrés Roca Rey cet après-midi à Pamplona où il combattra les toros de Nuñez del Cuvillo aux côtés de Miguel Angel Perera et de Cayetano. Roca Rey souffre toujours de sa lésion à l’épaule.



A Séville, pour la seconde novillada du cycle ‘Nuevos valores de la Torería’, Solalito séduit pour sa présentation à la Maestranza où il coupe une oreille d’un novillo manso de Villamarta, le public réclamant un second trophée que le palco refusa d’accorder. Solal a banderillé son adversaire avec efficacité avant de dessiner une bonne faena. Enhorabuena !

Oreille également pour Uceda Vargas.

  • Uceda Vargas (Camas) : oreille.
  • Manuel Rueda (Sevilla) : vuelta.
  • Christian Parejo (Chiclana) :palmas.
  • Antonio Romero (Sevilla) : vuelta.
  • Solal Calmet ‘Solalito’ (Campo de Gibraltar) : oreille.
  • Rafael León (Málaga) : silence.

Photo : Joël Buravand.
Voir toutes les photos de Joël : PHOTOS.


A Madrid, bonne novillada de Fernando Peña, bien présentée et de bon jeu (à l’exception du 2°) où Antonio Grande laisse la meilleure impression, l’épée le privant d’un possible trophée.

Double salut pour Jesús Díez « El Chorlo », et double silence pour Borja Ximelis.

  • Jesús Díez « El Chorlo » : salut aux deux.
  • Antonio Grande : salut et silence.
  • Borja Ximelis : silence aux deux.

Photo : Plaza 1.