Pamplona. 11 juillet. Encierro de Victoriano del Rio limpio mais plus intéressant pour les coureurs.

Les toros de Victoriano del Rio ont couru avec une belle noblesse en 2mn49s et ont permis aux coureurs de se placer plus facilement que les jours précédents.

L’étalement des toros le long du parcours a fait que certains ont pu se glisser devant les bichos et ainsi se placer selon les règles. 

On relève six blessés dont un par corne au niveau du bras, le reste étant constitué de contusions diverses.

Un mouvement de contestation a vu le jour dans les rangs des habitués qui se sont sentis frustrés par la vitesse des encierros due à des cabestros entrainés à courir et bien trop rapides à leur goût. Un sitting a été organisé en guise de protestation avant le début de l’encierro.

Il est vrai que l’on voit davantage de coureurs se placer devant les mansos que devant les toros, ce qui conduit à une dénaturation de l’encierro. Comme certains disent : « on a couru un encierro de cabestros ».

A noter que l’un des participants de l’encierro des Escolar a reçu une amende de 1000 € pour avoir couru en tenant la corne d’un toro, ce qui est strictement interdit. Les autorités ont fait appel à la vidéo pour retrouver le contrevenant qui a été accusé de « faute grave ».

Les toros de Victoriano del Río seront combattus par Antonio Ferrera, El Juli et Pablo Aguado.