Pamplona. 9 juillet. Oreille pour Javier Castaño.

Corrida inégale mais non sans intérêt pour les Escolar avec deux toros durs et compliqués (1° et 5°), trois toros nobles et maniables (2°, 3° et 6°) et un toro fade (4°).

Face à eux trois garçons expérimentés dont un seul, Javier Castaño, a réussi à couper une oreille.

Fernando Robleño, pas très bien servi par le sorteo, s’en est tiré grâce à son métier, mais sans pouvoir briller.

Pepe Moral a sûrement perdu un possible trophée à cause de l’épée et a salué à deux reprises.

Les banderilleros Joao Ferreira et Fernando Sánchez, de la cuadrilla de Javier Castaño, ont salué à l’issue du second tiers face aux deuxième et cinquième.

  • Fernando Robleño : silence aux deux.
  • Javier Castaño : oreille et silence.
  • Pepe Moral : salut aux deux.

Photo : Javier Arroyo.