Les spectacles du 7 juillet. Pamplona, Estepona.

A peine une vuelta pour Alberto Lopez Simon lors d’une première corrida où les toros de Puerto de San Lorenzo, bien présentés, furent fades dans l’ensemble, le premier de la tarde s’avérant plus compliqué que ses frères.

  • Emilio de Justo : silence aux deux.
  • Alberto Lopez Simon : silence et vuelta.
  • Ginés Marin : silence aux deux.

Photo : Javier Arroyo.


A Estepona (Malaga), corrida triomphale (ou triomphaliste) avec une terna qui sort a hombros après avoir récolté un total de huit oreilles et deux rabos, dont deux oreilles et rabo symboliques du sixième, « Marcicinado« , indulté par Miguel Angel Perera.

  • Diego Ventura : oreille puis deux oreilles et rabo.
  • El Fandi : oreille et oreille.
  • Miguel Angel Perera : oreille puis deux oreilles et rabo symboliques.

Les toros portaient le fer de Diego Ventura pour le rejon et de Julio de la Puerta pour les piétons.

Note : à l’issue du paseillo, le maire d’Estepona remit une plaque à Ruiz Miguel en hommage à ses 50 ans d’alternative.

Photos : Arjona.