Manduel. Le festival du 30ème anniversaire de l’AFAP.

Pour la dernière journée du 30ème anniversaire de l’AFAP, dans les coquettes arènes de Manduel, c‘était un festival, oui, mais pas comme on a l’habitude d’en voir.

Celui-là avait un goût spécial, à l’ancienne. Il reflétait l’Amitié, la Sincérité, le Partage, le Plaisir de se retrouver tous ensemble, l’Engagement, l’Envie de transmettre de belles images qui feront partie de nos tertulias d’hiver.

Hervé Galtier, président de l’AFAP, avait choisi du bétail de la famille Jalabert, lequel a permis de très beaux moments de tauromachie.

Hervé a ouvert le festival, récoltant un succès mérité pour son 300ème toro lidié. Que de chemin parcouru depuis son premier toro de Blohorn d’Andecy le 30 mars 1983 chez Riboulet.

De belles surprises nous attendaient au sobrero de Stéphane Fernandez Meca qui a invité Bernard Carbuccia à un quite por colleras qui nous a tous émus. Les gestes sont toujours là…

Juan Bautista, invité à son tour à sortir, nous a offert quelques passes précieuses au capote.

Denis Loré fut toujours impressionnant de technique, et les petits Cristian Perez et Raphaël ont étalé des promesses.

Tous les membres de l’AFAP étaient présents aux côtés du maire de Manduel qui présidait, du Maire de Rodilhan venu en voisin et ami, de l’élu à la Tauromachie de Nîmes, Frédéric Pastor, de l’élu à la Culture de Nîmes, Daniel Jean Valade, du Bon Dieu représenté par le Père Teissier, du  Diable (Vauvert) avec Marion Mazauric, des Areneros des Costières, du Club Taurin Las  Aficionadas de Danièle Bastide, et de tant d’autres…

Une belle histoire d’hommes, tout au long de ce week-end, qui marquait le 30ème anniversaire de l’AFAP.

Texte de Marie-Reine Julien. Photos : JL. Jouet, JC. Lemelle et F. Savignat.

(communiqué)